SpaceX révèle les causes de l'explosion de sa capsule Crew Dragon
Science

SpaceX révèle les causes de l’explosion de sa capsule Crew Dragon

Une fuite de propergol serait à l'origine de la désintégration de la capsule.

À la fin du mois d’avril dernier, une capsule Crew Dragon de SpaceX avait littéralement explosé. Depuis plusieurs semaines, les équipes d’Elon Musk mènent l’enquête pour comprendre les causes de cet échec. D’après la société, une valve aurait accidentellement laissé fuir du propergol, déclenchant ensuite une réaction en chaîne, jusqu’à l’explosion du vaisseau spatial.

Une fuite serait à l’origine de l’explosion

Le propergol est une substance dont la décomposition ou la réaction chimique produit de l’énergie utilisée pour la propulsion des fusées. Les conclusions de l’enquête réalisée par SpaceX, laissent penser que la fuite de cette substance serait à l’origine de l’explosion de la capsule Crew Dragon. L’entreprise promet qu’elle remplacera les pièces à l’origine de la fuite, dans toutes les versions futures du véhicule pour s’assurer qu’une telle explosion ne se reproduise pas.

Pour rappel : la capsule Crew Dragon doit permettre de transporter des humains vers la Station spatiale internationale. Cette capsule qui a explosé en avril dernier était la même que celle qui s’était amarrée avec succès à l’ISS en mars, pour ravitailler la Station spatiale internationale. Pourtant, lors d’une phase d’essai de routine, la capsule a violemment explosé en rejetant un gaz orange dans le ciel.

Le vol habité n’aura lieu qu’en 2020

Avec la découverte de cette fuite, l’entreprise affirme que l’enquête est terminée à 80%. Hans Koenigsman, vice-président de la fiabilité des vols chez SpaceX explique que : « il est difficile de dire si ce dossier est réellement clos. Il pourrait y avoir une autre raison à l’origine de ce crash, mais nous estimons que la probabilité que la fuite soit la cause de l’explosion de notre capsule, est la plus forte. L’enquête continue ».

D’après SpaceX une soupape qui fuyait a fait passer le propergol nécessaire aux propulseurs dans un système à très haute pression, qui n’aurait jamais dû en recevoir. Le liquide a fait une mauvaise réaction, provoquant la défaillance de composants précieux et la perte définitive de la capsule Crew Dragon. D’après les observateurs, le vol habité dans une capsule de SpaceX n’aura certainement pas lieu avant 2020.

Send this to a friend