La capsule Crew Dragon a bel et bien explosé
Science

La capsule Crew Dragon a bel et bien explosé

SpaceX mène l'enquête afin de déterminer précisément ce qu'il a bien pu se passer.

Jeudi lors d’une conférence de presse Tesla, un des représentants de l’entreprise a confirmé aux journalistes de CNBC que l’une des capsules Crew Dragon a été détruite lors d’une phase de test le 20 avril dernier.

Pour le moment, SpaceX n’a toujours pas fourni plus de précisions sur l’incident. L’entreprise d’Elon Musk a simplement déclaré qu’il s’agissait du résultat d’une anomalie. Quoi qu’il en soit, SpaceX poursuit son plan de lancement pour une autre Crew Dragon en destination de l’ISS. Hans Koenigsmann, le vice-président de la société spatiale américaine, n’a cessé de louer le bon déroulement de la mission, au cours de cette conférence de presse. Selon ses dires, la capsule Crew Dragon a été mise sous tension comme prévu et les propulseurs Draco du Cargo Dragon ont été lancés avec succès pendant cinq secondes chacun. Koenigsmann estime que l’anomalie s’est déroulée juste avant le démarrage du moteur SuperDraco. CNBC retranscrit dans son article la déclaration complète du vice-président de l’entreprise américaine. SpaceX, ainsi que la NASA affirment être sur le coup pour résoudre au mieux cette enquête. Ils seraient en train d’examiner la moindre information recueillie lors du tir, afin de déterminer ce qui a pu provoquer l’échec de la mission.

La capsule concernée était celle qui s’était amarrée avec succès sur l’ISS en mars dernier. SpaceX perd donc un véhicule important au cours de ce test. Heureusement, la Crew Dragon était sans équipage. Elle a mis 5 jours pour revenir sur Terre, plus précisément dans l’océan Atlantique.

Send this to a friend