Depuis le début du mois de juillet 2019, des robots de livraison suivent les facteurs français, pour leur faciliter la tâche. Les colis sont de plus en plus lourds, les villes se transforment et l’accès aux véhicules motorisés devient compliqué. Pour ces différentes raisons, La Poste expérimente la mise en place d’un robot de livraison, pour accompagner les facteurs dans leurs tournées.

Hector : le robot de livraison qui accompagne les facteurs

À Nantes, Rueil-Malmaison, Paris, en Corse, et désormais à Montpelier, des robots de livraison circulent aux côtés des facteurs. C’est la startup française Effidence, qui a développé ces robots, pour simplifier le quotidien des livreurs. Ce petit engin automatisé s’appelle Hector, et pourrait bien débarquer massivement dans les rues de nos villes, dès le premier semestre 2020. En effet, La Poste dit que si les tests sont concluants, elle prévoit d’élargir le périmètre de cette expérimentation, dans les mois qui viennent.

Jean Louis Carrasco, responsable des livraisons urbaines du groupe La Poste, explique que : “les précédents tests étaient des prototypes. Désormais, nous travaillons avec la startup Effidence située à Clermont-Ferrand sur une version plus aboutie. Nous sommes en phase pilote sur Montpellier et prévoyons d’aller plus loin, si les résultats sont satisfaisants”. L’évolution majeure du marché de la livraison est certainement l’explosion du nombre de colis, au détriment des lettres.

Un chariot autonome pour soulager les facteurs

D’autres grands distributeurs mondiaux travaillent sur leur prototype de robot de livraison. C’est le cas de Ford, qui présentait récemment Digit, son humanoïde à deux pattes. Imaginé par Agility Robotics, ce robot dernier cri a été créé pour être en mesure, dans un futur proche, d’aller du coffre du camion, jusqu’à votre porte d’entrée. Les premières images de sa mise en situation sont assez incroyables. Le robot circule à bord d’une voiture autonome (forcément) et se replie pour se glisser dans le coffre de celle-ci.

Hector n’en est pas à ce niveau-là. Le robot qui circule en France actuellement, permet ‘simplement’ au facteur, de ne pas porter les colis, ni le courrier. Concrètement, il marche dans les traces du livreur, et quand il se trouve devant une maison pour livrer un paquet, il lui permet de piocher le colis qui correspond au nom sur la boîte aux lettres. Hector peut porter jusqu’à 150 kilogrammes.

Grâce à ses quatre roues motrices, Hector peut se déplacer dans n’importe quelle ruelle : “l’intérêt d’un tel chariot autonome trouve tout son sens dans le cœur des grandes villes dans lesquelles les zones piétonnes se multiplient afin de limiter le bruit et la pollution avec des espaces verts”.