Divertissement

Spotify veut s’implanter massivement en Inde dans les six prochains mois

Alors que Gaana, le «Spotify indien», a levé 115M$ auprès de Tencent.

Plusieurs sources convergent et semblent confirmer que le service de streaming a récemment approuvé des accords avec la plupart, mais pas tous, des principaux détenteurs de droits en Inde. Spotify ne veut pas passer à côté de l’un des plus importants marchés de la musique au monde. Comme le précise le média TheVerge, en plus d’être nombreux, les indiens sont très actifs sur les plateformes de musique à leur disposition. Spotify compte bien en profiter et leur proposer son service de musique à la demande le plus tôt possible.

Le pays rattrape son retard, d’ailleurs il y a quelques semaines, le gouvernement indien décidait de généraliser la reconnaissance faciale comme moyen d’identification dans les aéroports. Avec une population de 1,3 milliard d’habitants, l’Inde pourrait être le 78ème pays où les offres de Spotify sont déployées. 

Des premières pistes émergent pour convaincre les indiens de la qualité du service proposé par Spotify. Une période d’essai et un accès complet à l’application plus long que les 30 jours habituels, en France notamment. En Inde il y a aujourd’hui 100 millions d’utilisateurs de services de streaming. Mais peu d’entre eux ont franchi le pas pour passer sur une formule payante. Pour le moment, les indiens utilisent très majoritairement YouTube pour écouter de la musique, c’est gratuit et c’est ce qui leur convient le mieux.

Un problème de taille se dresse face au développement de Spotify en Inde : les droits musicaux dans le pays sont plus fragmentés. Il existe énormément de labels et de petits éditeurs locaux. Sony est l’un des seuls « grand label » à avoir une empreinte et une influence significative en Inde. À côté de cela, il faut prendre en compte les dizaines de dialectes différents en Inde ainsi qu’une donnée qui a son importance : les cartes de crédit ne sont pas très répandus en Inde. Bref, il y a un peu de travail avant de lancer l’application sur ce gigantesque pays. Spotify sera aussi en concurrence avec des applications locales populaires comme Gaana et Saavn.

Send this to a friend