Spotify en guerre contre les utilisateurs qui piratent le service premium
Technologie

Spotify en guerre contre les utilisateurs qui piratent le service premium

Il va falloir entrer son numéro de carte bleue...

Il y a quelques jours nous apprenions que Spotify déposait un dossier pour entrer en bourse, une nouvelle qui fait du bruit dans un secteur très concurrentiel où Apple et Google mènent la danse. Quelques jours avant, Music Business Worldwide révélait qu’un utilisateur bulgare avait réussi à arnaquer le service de streaming musical. Bien que l’entreprise n’ait pas annoncé de mesures punitives, il semblerait que cette annonce l’ait fait réagir !

 

Spotify sévit contre les utilisateurs qui piratent son service Premium.

Sur le message ci-dessus, envoyé à différents utilisateurs, on peut voir que Spotify annonce avoir « détecté une activité anormale sur l’application utilisée » et que par conséquent elle a été désactivée.
Ce message a été envoyé à toute personne utilisant une version piratée, permettant d’utiliser un compte Premium, sans payer. Les comptes des utilisateurs ne sont pas supprimés. Pour accéder au service de Spotify, les utilisateurs doivent désinstaller la version piratée et télécharger légalement l’application via la page officielle du Play Store ou de l’Apple Store. À la fin de son mail,  Spotify met en garde ses utilisateurs « si nous détectons une utilisation répétée d’applications non autorisées en violation de nos conditions, nous nous réservons tous les droits, y compris de suspendre ou de fermer le compte ».

Différentes applications et sites (illégaux) permettent très facilement d’accéder à un compte Premium, en utilisant un compte gratuit qui agit comme tel. Avec plus de 159 millions d’utilisateurs dans le monde, dont 88 millions utilisant la version gratuite et 71 millions payants l’abonnement Premium, Spotify semble vouloir mettre tout au clair pour garantir le bon déroulement de son introduction en bourse !

Source.

Send this to a friend