A Hawaï, Tesla installe des Powerwalls pour ventiller les écoles
Technologie

A Hawaï, Tesla installe des Powerwalls pour ventiller les écoles

Les températures deviennent trop élevées pour que les enfants puissent se concentrer en classe.

Tesla va fournir 300 Powerwalls aux écoles hawaïennes. Le département de l’Éducation de l’État d’Hawaï a chargé l’entreprise d’Elon Musk de climatiser les salles de classe.

Ce n’est pas la première initiative de Tesla pour équiper des infrastructures. Après le passage de l’ouragan Maria, Elon Musk s’était donné pour mission d’aider Porto Rico à reconstruire son réseau électrique. Ainsi, avant la fin du mois d’octobre un hôpital était d’ores et déjà équipé. Grâce aux technologies de Tesla, le bâtiment est non seulement autonome, mais il lui est également possible de stocker de l’électricité pour l’utiliser en cas de besoin.

Dans l’état d’Hawaï aux températures tropicales, la production d’énergie pose de nombreux problèmes. 93,7 % de son énergie provient de ressources non renouvelables comme le pétrole et le charbon. Ce qui fait qu’elle coûte chère et que peu d’espaces peuvent se permettre d’être climatisés. C’est le cas des écoles, où la température dans les salles de cours peut dépasser les 30 degrés. Dans ces conditions, difficile pour les élèves de travailler correctement.

Afin de trouver une solution efficace à ce problème, le gouverneur d’Hawaï a lancé un défi au Département d’État de l’Éducation d’Hawaï : refroidir les écoles, sans augmenter leur consommation d’électricité. La réponse a été apportée par Tesla. En associant ses batteries Powerwalls à des panneaux solaires, l’entreprise a pu fournir des climatiseurs sans augmenter de manière excessive les coûts énergétiques.

Selon The Garden Island, grâce à un fond publique de 100 millions de dollars, Tesla a déjà climatisé 1190 salles de classe et de nombreux autres contrats ont été prévus.

source.

Send this to a friend