Durant l’année 2017, la firme a vendu plus de 5 milliards de produits via son service payant Amazon prime. Un record historique pour le groupe américain.

Une fois de plus, Amazon assume des chiffres de grande ampleur concernant le nombre de produits vendus et de nouveaux membres Prime. Proposé à un tarif de 99 dollars par an aux Etats-Unis contre 49 euros en France, le service est actuellement proposés dans 16 pays. Ce dernier à d’ailleurs récemment étendu au Mexique, aux Pays-Bas, au Luxembourg et à Singapour. Début janvier, la firme a révélé avoir envoyé « plus de 5 milliards de produits en 2017 avec Prime ». Si le nombre d’abonnés Prime d’Amazon n’a pas été actualisé publiquement ces derniers temps, Jeff Bezos évoque « des dizaines de millions » de nouveaux utilisateurs du service payant. Selon TechCrunch, Amazon a révélé que ces nouveaux abonnés étaient au nombre d’environ 20 millions, au quatrième trimestre de l’année 2016. Plus globalement, le nombre d’utilisateurs Prime était de 85 millions en 2016, selon le Consumer Intelligence Research Partners.

Concernant les produits, Amazon a récemment révélé que l’Echo Dot, haut-parleur intelligent, avait été l’objet le plus vendu durant les fêtes. Quand à la deuxième place, elle est obtenue par l’Amazon Fire TV Stick, une alternative au Chromecast de Google.

Amazon Echo Dot

Il est aussi important de noter que, selon un analyste du nom de Gene Munster (Loup Ventures), Amazon pourrait racheter la chaine de distribution Target en 2018. Si rien n’est certain, les avantages conférés à Amazon sont non négligeables pour faire de Target un « partenaire hors ligne idéal ». Outre des chiffres toujours plus impressionnants concernant la vente en ligne, la firme américaine met aussi le domaine de la grande distribution et la mode dans sa ligne de mire. Selon d’autres analystes, il ne serait pas étonnant que la firme porte aussi intérêt au secteur bancaire en faisant l’acquisition d’une petite ou d’une moyenne banque dans les années à venir.

Source : The Verge