Digital

Les géants du streaming musical Spotify et Tencent débutent une nouvelle alliance

La start-up suédoise s’associe au géant Tencent pour une nouvelle collaboration. Spotify va faire l’acquisition d’actions minoritaires auprès de Tencent, et vice versa.

Spotify n’est pas en reste concernant les partenariats mondiaux. Si l’entreprise est capable de mettre en place des collaborations ponctuelles comme cela a été le cas avec Netflix pour la sortie de Stranger Things, elle sait aussi s’attaquer à plus gros. Au mois de mars, la start-up était partie (avec succès) à la conquête de Waze, un partenariat qui permet aux utilisateurs d’écouter de la musique sans qu’elle soit interrompue par les instructions du GPS. En tout cas, Spotify continue son bonhomme de chemin avec une nouvelle alliance stratégique, et non des moindres.

Les deux entreprises ont participer à ce que l’on appelle une prise de participation croisée minoritaire. Plus concrètement, Spotify va acheter des actions nouvelles émises par Tencent Music Entertainment, en cash, et ce dernier va faire de même avec Spotify. Si aucun volume d’action et de montant n’ont été définis pour l’instant, le Wall Street Journal mentionne une participation qui s’élèverait à hauteur de 10%. Une telle alliance pourrait permettre à chacune des deux firmes de se faire une place sur le marché respectif de l’autre. Si Spotify est le leader occidental du streaming musical, une telle opportunité est à saisir pour la start-up, qui pourrait installer son hégémonie dans un autre territoire.

Pour sa part, Tencent est l’heureux possesseur de WeChat, un réseau social chinois qui compte à ce jour près d’un milliard d’utilisateurs.

À propos de cette collaboration, le directeur général de Spotify, Daniel Ek a déclaré « Spotify et Tencent Music Entertainment voient des opportunités significatives dans le marché mondial du streaming pour tous nos utilisateurs, artistes, mais aussi partenaires musicaux et d’affaires ». Et effectivement, en combinant leurs compétences respectives, les deux firmes pourraient augmenter largement leur force de frappe à l’international.

Source : TechCrunch

Send this to a friend