Hier, deux grands rendez-vous télévisuels se déroulaient devant notre petit écran : l’Eurovision et la finale de The Voice. Alors que l’on attend maintenant plus le nombre de tweets générés pendant ces émissions plutôt que l’audience télévisuelle, force est de remarquer le changement de nos habitudes de téléspectateur. Un plus petit écran s’est maintenant installé entre nous et notre écran plasma. Les smartphones et autres objets connectés ont fait explosé dernièrement le nombre de tweets et statuts Facebook ayant pur sujet des émissions TV.  Analyse de l’avénement du téléspecta(c)teur, un phénomène qui n’est pas prêt de s’arrêter.

L’écho social du direct TV

Les Etats-Unis ont pris de l’avance avec une communauté massive sur les réseaux sociaux lors de grands événements télévisuels comme le Superbowl, les Grammys ou les Golden Globes. Dernier exemple en date, le selfie d’Ellen DeGeneres aux Oscars qui a battu le record du plus grand nombre de retweets (plus de 3 millions en quelques heures).

Mais le succès de la Social TV en France est également conséquent. Inutile de chercher bien loin pour remarquer son évolution. Ce matin, les hashtags #TheVoiceFInale, #Eurovision #Conchita étaient encore au top des trending topics sur Twitter dans le pays. Quant au hashtag #Poorfrance en référence aux résultats médiocres des Twin Twin à l’Eurovision, il est encore à l’heure actuelle en #TT monde.

Comme le disait Olivier Gonzalez, Directeur Général Twitter France lors de sa conférence Win the moment au salon emarketing Paris début avril, l’action se passe à la télévision mais la conversation est désormais sur Twitter. Le réseau social est en effet fondé sur trois piliers : Twitter est live, public et conversationnel.  Des valeurs qui rejoignent celles de la télévision depuis ses débuts, ce qui explique l’utilisation de Twitter comme caisse de résonnance de ce qui se passe sur le petit écran. L’échange entre les fans d’une série tv ou d’une émission ne se fait plus désormais que le lendemain matin dans la cour de récré ou autour de la machine à café. Il est maintenant live et instantané sur les réseaux sociaux.

Olivier Gonzalez avait également pris comme exemple lors de sa présentation le nombre de tweets  générés par un match de football, et les pics de tweets après chaque but. Il avait fini son analyse sur : « Imaginez si nous avions eu Twitter lors de France 98… ».

Twitter  vs Facebook : la course à l’audience

Les réseaux sociaux ont rapidement compris la mine d’or que constituait l’audience télévisuelle sociale. Les deux réseaux les plus importants se renvoient la balle à coup de rachats d’applications, de partenariats avec les chaines médias, de programmes publicitaires et d’APIs. Vous pouvez découvrir l’historique du combat et les prochains coups sur French Social TV, un site très intéressant sur le phénomène avec notamment cette infographie qui reprend les différentes actions de Facebook et Twitter en termes de Social TV. Screen Shot 2014-05-11 at 11.27.11 AM

Twitter a notamment frappé un grand coup il y a quelques semaines avec le lancement en France de son outil publicitaire de ciblage des conversations TV destinés aux annonceurs. En effet, une étude révèle que 92% des twittos exposés aux tweets d’une marque pendant une émission TV réalisent une action par la suite.  Les twittos pratiquent également moins le zapping notamment pendant la publicité, car ils sont à la fois absorbés par leur programme et par leur conversation en ligne.

Enfin, le géant Google  se met à la page.  Le moteur de recherche a publié récemment des données Social TV qui montrent que les requêtes liées à la TV ont augmenté de 16% en 2013. Les chaines Youtube des émissions TV ont également boosté l’audience online et Google met désormais en place des systèmes de vote pour nos candidats préférés.

Screen Shot 2014-05-11 at 10.42.07 AM

Une aubaine pour les marques

Ce phénomène de Social TV représente une mine d’or pour les marques. Certaines n’hésitent plus à utiliser les hashtags dédiés à des émissions pour faire la promotion de leurs produits et elles ont bien raison.

La clé de la réussite pour les chaines et marques ? Une planification de l’instant avec des messages ciblés et un ton léger. expliquée dans cette illustration par Olivier Gonzalez :

Screen Shot 2014-05-11 at 12.24.44 PM

Pour conclure, je vous citerai un exemple personnel de la génération Social TV. Je ne regarde presque plus la télé et il y a quelques mois j’ai été contrainte de regarder l’émission Danse avec les stars chez ma mère. Le live tweets m’a finalement sauvé la soirée avec notamment un big up pour les excellents tweets du community manager de TV loisirs qui n’a pas froid aux yeux dans ses commentaires.

Le contenu généré sur les réseaux sociaux pendant les émissions TV devient donc plus intéressant que les programmes TV en eux-mêmes, dont la qualité est depuis longtemps discutable. A discuter donc sur Twitter…