Auteur

Audrey Liberge

Digital & Content manager @XXEfrance / @GroupeINOPS. Ex @LEWISPulsefr. Je vis de voyages et de bières fraiches

Cliquer pour vibrer. C’est ce que recherche 28 258 personnes chaque seconde dans le monde en se connectant à un site pornographique. Alors qu’avant le porno était un péché inavouable avec tout le rituel qui impliquait – à savoir pour les jeunes générations qui n’ont pas connu cette époque, payer pour voir un film, aller le chercher dans un sex shop crado, s’enfermer dans sa chambre, avoir le mouchoir qui colle aux doigts et tutti cuanti – on consomme maintenant le X comme sur Youtube. Quinze minutes de connexion mobile sur navigateur privé, matage de 3 ou 4 vidéos de différentes catégories sur un site de streaming gratuit et c’est plié. Le porno s’est intégré dans le paysage internet (12% des sites dans le monde étant des sites pornos) et son visionnage est devenu acceptable, voir discutable. Même pour les femmes, qui représentent 1/3 des consommateurs. Mais grâce au digital, alors…

A l’heure qu’il est, vous êtes peut-être en train de siroter…

Aujourd’hui, c’est la Journée de la femme digitale ! Après…

Nous étions invités à la première édition de la Maddy Keynote organisée par Maddyness. Parmi les 4 grandes thématiques développées, c’est le futur du robot qui nous a le plus interpellé. Et surtout le parfait écho avec le futur de l’homme, qui s’est résumé au quantified self et à l’amélioration de la santé et de la vie de l’humain, voir de l’immortel (en effet, l’homme qui vivra 1000 ans est apparemment déjà né !). D’ici 2017, 31 millions de robots domestiques pourraient être vendus d’après SYROBO (Le Syndicat de la Robotique de service professionnel et personnel, oui oui). Nous sommes donc en train de passer de la science-fiction à la réalité. Ces robots, sous diverses formes, pourraient nous aider à accomplir des tâches, voir remplacer la main de l’homme. Mais à quel prix sur nos libertés ? Les robots contrôleront-ils un jour les hommes, comme le décrit (prédit ?) le célèbre Terminator ?…

Alors que les fêtes sont imminentes, de nombreux objets connectés…

mobile film festival 2015

Nous étions présents la semaine dernière aux Future TV days, le plus grand parcours expérimental de nouveaux écrans organisé par TF1 dans ses locaux. À cette occasion, la chaîne présentait les huit startups de son nouvel incubateur, mais également tous ses partenaires technologiques avec qui elle travaille au futur de la TV. Objets connectés, téléviseurs futuristes, retransmissions multi-angles, nouveaux formats publicitaires : de nombreuses innovations étaient présentées que l’on a pu tester ou découvrir. TF1 travaille avec bon nombre de ses partenaires sous forme d’expérimentation pour l’instant, mais certains outils technologiques, comme la refcam de l’arbitre lors de la Coupe du Monde du Rugby, ont déjà été proposés au grand public. A quoi ressemblera le futur de la TV ? Parmi toutes ces nouvelles technologies audiovisuelles, nous avons remarqué deux tendances fortes dans le futur de la TV : – L’amélioration de l’expérience téléspectateur : UHD/4K et High Dynamic Range qui viennent sublimer l’expérience…

Concept Sephora Flash

Nous étions invités il y a peu à l’inauguration du…

Alors que la FIAC a fermé ses portes ce weekend,…

Nous étions la semaine dernière au Hubforum, une édition riche en discussions centrées sur la transformation numérique, le big data et le digital. Si bien qu’à force de ne parler que de ça on fait justement une overdose de data. Mais parmi tout le programme, j’ai fait le très bon choix d’assister au workshop sur la communication de crise animé par le cabinet Bolero et Netino. Un workshop que j’ai particulièrement apprécié pour deux choses : les speakers n’ont pas parlé de leur boite (c’est rare) et nous ont donné des clefs pour agir en cas de communication de crise, le tout illustré par des exemples très parlant. Que faut-il retenir des bad buzz ? Caroline Faillet et Jérémie Mani sont revenus sur plusieurs bad buzz de l’année 2015 et leur explications plus ou moins bancales : Tefal et sa publicité sur la violence conjugale : l’excuse du bidon du stagiaire de l’agence de…

Nous étions invités la semaine dernière chez TF1 pour venir…

Pour tous les consultants surbookés qui doivent gérer de nombreuses…

Pouvoir calculer le reach sur les réseaux sociaux et notamment sur Twitter fait partie des problématiques quotidiennes des community managers. Avec Twitter Ads, nous pouvons facilement voir à l’aide de l’analytics intégré la portée de nos campagnes de tweets. Les comptes sponsorisés peuvent également nous amener de nouveaux followers, car d’après l’article de Camille Jourdain sur le sujet, 72% des twittos pensent que les recommandations Twitter représentent le meilleur moyen de trouver  de nouveaux comptes. Mais nous n’avons pas tout le temps le budget pour faire des campagnes pour nos clients. Pour mesurer l’engagement sur Twitter et le reach des tweets, il est donc important de faire appel à des outils d’analytics et de monitoring social media. Comme par exemple Talkwalker ou Digimind que nous recommandons. ll y a quelques années, on parlait du Tweet through rate pour calculer le taux de clic sur un lien présent dans un tweet.…

Est-ce que Durex vient de comprendre le réel sens du…

On arrête tout et on recommence, on pose son stylo et on prend son Mikado. Car la marque vient de frapper un gros coup de buzz sur Twitter. En quelques heures et un tweet sponsorisé, la marque est arrivée à faire parler la France entière en posant une bombe : le lancement de Mikado Stick, le biscuit Mikado sans le chocolat ! Publicité, campagne créa, tous les fans de chocolats n’y ont vu que du feu. Avant de promouvoir le vrai produit, le Mikado King, avec deux fois plus de chocolat parce que maintenant « vous savez où on a mis tout le chocolat ». Un exemple de campagne virale ingénieuse et efficace avec un lancement de faux produit pour en cacher un autre. Ça rappelle le buzz Carambar qui annonçait la fin de ses blagues. Après à vous de voir ce que vous préférez entre le caramel et le chocolat.…

Hier se tenait aux Docks de Paris la première édition…

Nous l’avons tous remarqué, la tendance est au selfie en…

Nous avons du mal à calculer la durée d’une vie d’une publication sur les réseaux sociaux. Certains parlent de quelques heures, de quelques minutes mêmes pour des réseaux de l’instant comme Twitter. Mais les posts ont souvent une durée de vie plus longue qu’il n’y parait : Photos sur Facebook postées des mois auparavant qui reviennent au top de notre timeline juste après un nouveau commentaire, tweets qui sont retweetés parfois des jours après les avoir postés… Quelle est la vraie durée de vie d’un post sur les réseaux sociaux : Facebook ? Twitter ? Instagram ? Les experts digitaux d’Over-Graph se sont penchés sur la question. Et ont analysé  des données provenant de plus de 10 000 utilisateurs pour nous livrer ses résultats ! Nous avons rencontré il y a quelques mois Camille Jourdain, qui nous en disait plus sur le community management et son travail de consultant pour Over-Graph,…

réseaux sociaux

Le phénomène a commencé avec la génération Y et les…

Send this to a friend