Apple envisage de produire certains de ses écrans en interne dès 2024. Ce projet est dans ses plans depuis plusieurs années, et lui permettrait de ne plus dépendre d'entreprises tierces dans ce domaine.

Moins dépendre d’entreprises tierces

La firme de Cupertino multiplie les efforts afin d’équiper ses produits avec davantage de pièces développées en interne. En plus de lui permettre de mieux contrôler leur conception et leur performance, cela lui offrira également une meilleure mainmise sur sa chaîne d’approvisionnement. La fin de son partenariat avec Intel pour concevoir ses propres puces en est le parfait exemple.

La marque à la pomme veut désormais appliquer cette mesure à ses écrans. Actuellement, elle dépend de différents fournisseurs pour leur production, notamment de BEO Technology, de Sharp, de Japan Display Inc., mais également de Samsung et de LG, pour qui elle représente 36 % des revenus issus des ventes d’écrans.

Depuis au moins 2018, Apple travaille sur un projet surnommé T159 en interne. Celui-ci se concentre sur l’intégration d’écrans Micro-LED conçus en interne sur ses produits, lui permettant par la même occasion d’améliorer leur qualité puisqu’ils sont aujourd’hui basés sur une technologie OLED. Pour rappel, le Micro-LED est plus léger et plus compact, offrant des pics de luminosité quasiment cinq fois supérieurs à ceux de l'OLED.

Au départ, la société envisageait l’intégration de cette technologie sur iPad et iPhone dès 2020, mais s’est ravisée en raison des coûts élevés et des difficultés techniques.

L’Apple Watch pour commencer, les iPhone ensuite

Le média Bloomberg rapporte qu’Apple est d’ores et déjà en train de tester, en interne, des écrans Micro-LED sur l’Apple Watch Ultra, et qu’elle prévoit de commercialiser un modèle d’Apple Watch équipé de cette technologie dès 2024, une date néanmoins susceptible de changer et de finalement passer à 2025. « ​​Par rapport aux Apple Watch actuelles, les écrans de nouvelle génération sont conçus pour offrir des couleurs plus vives et plus éclatantes, ainsi que la possibilité d'être mieux vu sous un certain angle. Les écrans donnent l'impression que le contenu est directement peint sur le verre », écrit-il.

La firme souhaite premièrement intégrer ses écrans faits maison pour l’Apple Watch afin de les améliorer et de les optimiser pour ses appareils plus grands ensuite, particulièrement l’iPhone. Apple a consacré plusieurs milliards de dollars à ce projet, qui est considéré en interne comme l'un des projets les plus importants de la société. Par ailleurs, elle travaillerait aussi sur des écrans Micro-LED ultra fins pour son casque de réalité mixte.

Si les futurs écrans de la société devraient donc être développés en interne, leur production de masse devrait, elle, être confiée à un tiers.