Binance, la plateforme d’achat, d’échange et de revente de cryptomonnaies, a annoncé, le 7 octobre, avoir été victime d’une cyberattaque. Les hackers auraient ciblé le bridge Binance Smart Chain (BSC), une passerelle qui facilite les échanges entre deux blockchains. Ils auraient réussi à subtiliser entre 100 et 110 millions de dollars en cryptomonnaies.

Entre 100 et 110 millions de dollars de préjudice pour Binance

C’est tard dans la nuit que l’entreprise fondée en 2017 par Changpeng Zhao, surnommé CZ, mentionne une « activité irrégulière » sur le réseau BSC. Des utilisateurs malveillants auraient profité d’une faille pour frapper de nouveaux jetons BNB, la cryptomonnaie propre à Binance. Suite à ces déclarations, la valeur du BNB a chuté de 4 %, passant de 299 dollars le 6 octobre à 22 heures à 290 dollars le 7 octobre à 10 heures.

Cours du BNB

Cours du BNB au matin du 7 octobre. Capture d'écran : CoinMarketCap.

« Vos fonds sont en sécurité », s’est empressé de rassurer Changpeng Zhao, président-directeur général de Binance, sur Twitter. Il ajoute que tous les valideurs ont reçu la consigne de suspendre temporairement le réseau BSC. Si le préjudice est estimé à un peu plus de 100 millions de dollars, Binance précise que 7 millions d’entre eux ont déjà été gelés grâce à la réactivité de ses partenaires en matière de sécurité.

Le FBI met en garde

Ce n'est pas la première fois que le secteur de la cryptomonnaie est victime de cyberattaques. Fin mars, le crypto-jeu Axie Infinity révélait s’être fait dérober 625 millions de dollars par Lazarus, un groupe de pirates soutenu par Pyongyang. Plus récemment, c’est le projet Nomad DeFi qui subissait les conséquences d’une faille de sécurité et accusait la perte de 190 millions de dollars.

Afin de prévenir les prochaines tentatives de piratage, le FBI a appelé, fin août, les plateformes décentralisées à détecter en amont les éventuelles vulnérabilités au sein de leur système. D’après l'agence fédérale américaine, 1,3 milliard de dollars de crypto actifs qui auraient été volés au cours des trois premiers mois de l’année. Une somme colossale qui ne devrait qu’augmenter au fur et à mesure que de nouveaux projets crypto continuent d’émerger.