Avec un chiffre d’affaires de 83 milliards de dollars, Apple connaît une croissance de 2 % par rapport à l’année dernière. Globalement, aucun des secteurs de la firme de Cupertino ne rencontre de croissance fulgurante, mais les services arrivent à se démarquer. Les ventes d’iPhone représentent toujours la majorité des revenus de la société, alors que le Mac et la plupart des autres produits rapportent moins que l’an passé. Son bénéfice diminue de 11 % pour atteindre 19,4 milliards de dollars.

L'iPhone, clé de voûte des résultats d'Apple

Dans son rapport trimestriel, publié jeudi 28 juillet, la marque à la pomme souligne l’importance de ses différents services, lui permettant de maintenir une faible croissance. Apple Music, iCloud et AppleCare+ font partie des offres du géant de la tech qui ont connu la plus forte hausse de revenus ce trimestre, de 12 % par rapport à l’année dernière. Ils ont rapporté 19,6 milliards de dollars, mais aucune mention spécifique n’est faite du service de streaming Apple TV+, qui s’était démarqué au premier trimestre.

Si l’entreprise arrive à conserver des résultats qui dépassent certaines prévisions, c’est grâce à la force de frappe de son iPhone. Le célèbre smartphone a rapporté 40,67 milliards de dollars à la firme américaine, une légère augmentation de 3 % par rapport à la même période en 2021. L’iPhone 13 se vend toujours aussi bien et le second trimestre a vu arriver la troisième itération de l’iPhone SE, le smartphone d’entrée de gamme d'Apple.

Une baisse des ventes pour le reste des produits

Les autres produits de la marque ne connaissent pas le même succès. Alors que le dernier Mac M2 vient d’entamer ses livraisons à la mi-juillet, les ventes de Mac ont diminué de 10% ce trimestre pour un chiffre d'affaires de 7,38 milliards de dollars. Même constant pour l’iPad dont les ventes ont baissé de 2 % en comparaison à l'année précédente, rapportant 7,22 milliards de dollars.

L’ensemble des autres produits estampillés Apple, dont les AirPods et l’Apple Watch, ont quant à eux généré 8,1 milliards de dollars de revenus, soit une baisse de 8 % par rapport aux 8,8 milliards de dollars de l’année dernière. CNBC précise que ces baisses des ventes sont liées à un ralentissement de la demande pour les produits high-tech, notamment les ordinateurs, dans un contexte d’inflation qui inquiète les consommateurs. Cette période de faible croissance pourrait donc perdurer.

La société de Tim Cook n’a pas fait part de ses objectifs pour le prochain trimestre, toujours aussi incertain. Cependant, l’entreprise prévoit de livrer son nouveau modèle d’iPhone d’ici la fin de l’année, ainsi que la dernière version de son Apple Watch. Des rumeurs circulent également concernant l’annonce prochaine de son casque de réalité mixte, qui pourrait contribuer à diversifier l’activité d’Apple.