Le département de la Justice des États-Unis a inculpé un ancien cadre d’OpenSea, la plateforme d’échange de NFT la plus utilisée au monde, de délit d’initié. Cette infraction consiste en l’utilisation de connaissances et d’informations confidentielles afin de manipuler un marché. Il s’agit du premier cas du genre reconnu dans le monde des jetons non fongibles.

Délit d’initié et NFT

En tant qu’ancien chef de produit pour OpenSea, Nathaniel Chastain était parfaitement au fait que les collections de NFT placées sur la page d’accueil du site voyaient leur valeur augmenter de façon significative. Il savait également à l’avance quelle série de jetons non fongibles allait bénéficier de ce privilège. Entre juin et septembre 2021, fort de ces informations, il se procurait des NFT avant que ceux-ci ne soient mis en avant, et donc prennent de la valeur, afin de les revendre plus tard deux à cinq fois plus cher que leurs prix initiaux.

Dans la même catégorie

Le procureur de New York, Damian Williams, a déclaré que « les NFT sont peut-être nouveaux, mais ce type de système criminel ne l’est pas. Nathaniel Chastain a trahi OpenSea en utilisant des informations commerciales confidentielles qu’il possédait pour s’enrichir. Les accusations d’aujourd’hui démontrent notre engagement à éradiquer les délits d’initiés, qu’ils soient commis en bourse ou sur la blockchain ».

Il risque jusqu’à 40 ans de prison pour blanchiment d’argent et fraude électronique.

La confiance au cœur des débats

Les activités suspectes de l’ancien employé ont été découvertes en septembre dernier. Plusieurs utilisateurs de Twitter ont enquêté sur des mouvements douteux au sein de la blockchain Ethereum. Chastain utilisait de multiples comptes anonymes ainsi que plusieurs portefeuilles crypto afin de couvrir ses activités.

Après avoir pris connaissance des accusations, OpenSea a immédiatement licencié Nathaniel Chastain. Un porte-parole de la plateforme rappelle à TechCrunch « qu’en tant que première place de marché de NFT pour le web3, la confiance et l'intégrité sont au cœur de nos activités. Son comportement était une violation de notre politique du personnel et en conflit direct avec nos valeurs et nos principes fondamentaux ».

Dans le monde des cryptomonnaies, la confiance est un élément essentiel. Les transactions opérant dans la blockchain sont vérifiées par des utilisateurs, c’est ce qui permet de ne pas avoir besoin d’un intermédiaire à l’inverse des monnaies fiduciaires. Depuis, OpenSea a mis en place de nouvelles règles pour ses employés afin de prévenir ce genre de comportement.