Au cours des trois premiers mois de l'année 2022, Disney+ a gagné 8 millions de nouveaux abonnés. Parallèlement, Netflix est en difficulté et perd 200 000 abonnés par rapport au trimestre précédent.

Disney+ surfe sur la vague, Netflix marque le pas

Dans un récent rapport d'activité, Disney+ a dévoilé quelques chiffres qui reflètent la santé de la plateforme. Rien qu'aux États-Unis et au Canada, Disney+ compte désormais 7,1 millions d'abonnés de plus qu'il y a un an, avec 44,4 millions. La société a également déclaré que le nombre d'abonnés à l'ensemble de ses offres de streaming (y compris Hulu et ESPN Plus) était passé à plus de 205 millions, soit une belle augmentation par rapport aux 196,4 millions annoncés en janvier.

Une dynamique bien différente de celle dévoilée par Netflix il y a quelques jours. En effet, la plateforme de streaming perd des abonnés pour la première fois en plus de 10 ans. La valeur de l’entreprise a même chuté de 25% sur les marchés boursiers, soit 30 milliards de dollars de capitalisation boursière en moins. De récents témoignages d'employés montrent également une baisse de moral et une perte de confiance au sein des équipes de Netflix. Terminé le sentiment d’invincibilité.

Le long chemin vers la rentabilité

Avec cette belle croissance, Disney+ se place en bonne position sur un marché très concurrentiel. Il s'agit également d'une croissance plus rapide que celle de HBO et HBO Max, qui ont annoncé avoir gagné 3 millions de nouveaux abonnés au cours du dernier trimestre (avec un total d'environ 77 millions d'abonnés, HBO reste très loin derrière Disney). Disney+ indique également que les revenus par abonné ont augmenté, du moins aux États-Unis. Le revenu mensuel moyen par abonné est passé de 6,01 dollars à 6,32 dollars.

Malgré tout, et c'est presque « normal » à ce stade, Disney+ continue de faire perdre de l'argent à la maison mère. Cela est dû à l'augmentation des coûts de production et de publicité. Il semble peu probable que ces coûts diminuent dans les prochains mois, et une augmentation des prix, comme l'a fait Netflix, pourrait freiner la croissance des abonnés. Voilà pourquoi Disney+ envisage de créer un nouveau service qui serait financé par la publicité.