Samsung était parvenu à obtenir de très bons résultats lors du troisième trimestre 2020, malgré la pandémie, il affiche de nouveau des résultats records en 2021. Selon les données publiées (pdf) le 28 octobre, le géant de l’électronique voit son chiffre d’affaires augmenter de 10,5%, à 63 milliards de dollars et son bénéfice net de 26%, à 13 milliards de dollars. L’entreprise dépasse les attentes des analystes.

L’activité semi-conducteur de Samsung explose

Les résultats de Samsung font partie des chiffres scrutés par les spécialistes : la société est considérée comme un indicateur de la santé du secteur. La firme se trouve être à la fois un fabricant majeur de produits électroniques et un fournisseur important de l’industrie. C’est, par exemple, Samsung qui livre à Apple ses écrans OLED pour mobiles.

Les résultats de Samsung en disent long. L’entreprise profite d’une conjoncture idéale, la forte demande en appareils électroniques avec le succès du télétravail conjuguée à la pénurie de puces. Elle est le plus grand fabricant de puces mémoires au monde et produit un grand nombre de processeurs utilisés pour les ordinateurs, smartphones et serveurs.

De juillet à septembre 2021, le secteur semi-conducteur de Samsung a enregistré une augmentation de 82% de ses bénéfices d’exploitation par rapport à l’année précédente, ils s'établissent à environ 8,5 milliards de dollars. L’entreprise vend beaucoup et plus cher.

Samsung a su se faire une place de choix comme un champion des semi-conducteurs au niveau de la Taïwan Semiconductor Manufacturing Corp (TSMC) et d’Intel. Depuis 2017, sa capacité de production a quasiment doublé. À l’image de ses concurrents, des dizaines de milliards de dollars ont été mis de côté pour la tripler d’ici 2026.

Han Jin-Man, vice-président exécutif de la division mémoire de Samsung, a estimé que la pénurie de composants n’allait s’atténuer qu’au cours du second semestre 2022. Il rejoint le reste de l’industrie qui table sur fin 2022, début 2023, pour un retour à la normale.

Tout n’est pas tout rose

Attention cependant, Samsung souffre également de la pénurie en tant que premier constructeur de téléphones. Ces produits pliables, le Galaxy Z Fold 3 5G et Galaxy Z Flip 3 5G ont rencontré leur public, mais les expéditions globales ont baissé. Elles sont passées de 80,2 millions d’appareils en 2020 à 72 millions. Le bénéfice d’exploitation est en baisse d’environ 25%.

La position de Samsung est ambivalente, le groupe profite largement de la pénurie d’un côté et en paie tout de même un prix de l’autre. La situation du Sud-Coréen n’est pas à plaindre loin de là, ses résultats se maintiennent au sommet. Ses dirigeants ont toutefois prévenu, le quatrième trimestre 2021 pourrait être un peu moins flamboyant.