La pénurie de semi-conducteurs qui touche grandement le secteur automobile ainsi que d'autres industries semble cette fois s'étendre à nos petits objets du quotidien. Samsung, le plus grand fournisseurs de smartphones dans le monde, vient d’annoncer qu’il devrait reporter d’un an son flagship le Galaxy Note, faute de composants nécessaires.

L'année dernière déjà, des rumeurs affirmaient que le Galaxy Note était en sursis en 2021... Elles étaient bel et bien réelles. Le téléphone phare de Samsung devrait sauter une année et ne revenir qu’en 2022, faute de composants en nombre suffisants cette année. C’est au sein de propos rapportés par Bloomberg lors de son assemblée annuelle des actionnaires que le PDG de Samsung Koh Dong-jin, a révélé l’information : « Il y a un grave déséquilibre entre l’offre et la demande de puces dans le secteur des nouvelles technologies. Malgré le contexte difficile, nos cadres rencontrent nos partenaires à l’étranger pour résoudre ces problèmes. Il est difficile de dire que la question de la pénurie a été résolue à 100 % ».

Samsung lance deux smartphones haut de gamme chaque année avec les Galaxy et les Galaxy Note. Certaines informations circulaient déjà sur la présence d’un stylet sur les prochains Galaxy S21. Le lancement de deux téléphones haut de gamme avec des caractéristiques similaires ne présentaient donc que très peu d’intérêt. Koh Dong-jin douche ainsi les espoirs de certains en affirmant que « dévoiler deux modèles phares en un an pourrait être un fardeau, et qu'il pourrait être difficile de sortir [un] modèle Note au deuxième semestre [2021] ». Pour autant, Samsung n'abandonne pas le modèle qui devrait réapparaître en 2022 une fois que la crise sera passée.

Le constructeur coréen est ainsi affecté par la pénurie de puces qui touche actuellement Qualcomm. L'entreprise américaine rencontre en effet d'importantes difficultés pour répondre à la forte demande, et peine ainsi à fournir ses clients en puces Snapdragon, son processeur phare. Il est toutefois important de noter que Samsung a annoncé, en tout et pour tout, sept smartphones cette année : faire l'impasse sur le Galaxy Note semble, bien que la pénurie existe bel et bien, aussi relever d'un choix commercial, car cette gamme de smartphone est moins populaire que la Galaxy.