Il y a quelques jours, Mark Zuckerberg a déclaré aux investisseurs de Facebook que la société allait dépenser 10 milliards de dollars dans le courant de l'année 2021 uniquement pour le développement du métaverse. Pour autant, le fondateur du réseau social ne s'attend pas à générer des revenus significatifs grâce à la réalité virtuelle et la réalité augmentée avant plusieurs années.

10 milliards de dollars dans le développement du métaverse

Après avoir annoncé la création de 10 000 emplois en Europe pour développer le métaverse, Mark Zuckerberg a annoncé qu'il comptait intensifier les investissements de Facebook dans le domaine du métaverse. Il est lucide et précise qu'il n'y aura pas de retour sur investissement de sitôt mais que de tels investissements sont nécessaires pour préparer le futur de l'Internet. 10 milliards de dollars, c'est le montant que le fondateur de l'entreprise américaine compte dépenser cette année. Il a ajouté ceci : « je reconnais l'ampleur de ce pari. Ce n'est pas un investissement qui sera rentable pour nous dans un avenir proche ».

Avant de pouvoir dégager des revenus significatifs, Facebook doit développer un certain nombre de technologies « fondamentales » qui permettront le bon fonctionnement du métaverse. Zuckerberg précise que : « notre objectif est de permettre au metaverse d'accueillir un milliard de personnes. C'est l'objectif que nous nous sommes fixé pour la fin de la décennie ». C'est probablement à ce moment-là que le métaverse pourrait devenir rentable. Le patron de Facebook a également précisé que : « le métaverse sera le successeur de l'Internet mobile. Il débloquera une nouvelle économie créative encore plus intéressante que celle qui existe aujourd'hui ».

Un investissement massif pour donner vie à une nouvelle vision d'Internet

Pour y parvenir, Facebook n'a pas d'autres choix que d'investir massivement dans la réalité augmentée et la réalité virtuelle. Un porte-parole de l'entreprise a précisé à ce propos que : « nous prévoyons que notre investissement dans Facebook Reality Labs réduira notre bénéfice d'exploitation global en 2021 d'environ 10 milliards de dollars. Nous sommes déterminés à donner vie à cette vision à long terme et nous prévoyons même d'augmenter nos investissements au cours des prochaines années ». Les investissements dans les services de réalité augmentée et virtuelle sont effectivement indispensables pour développer la prochaine génération d'expériences sociales en ligne.

Cette conférence fût également pour Facebook l'occasion de présenter les résultats du troisième trimestre de l'année 2021. Au total, Facebook a généré 29 milliards de dollars de revenus au troisième trimestre, contre 21,5 milliards de dollars au cours du même trimestre de l'année précédente. Le bénéfice net par action a également augmenté, au-delà même des prévisions des analystes. Facebook ne connaît vraisemblablement pas le même sort que Snapchat qui subit de plein fouet la mise à jour iOS 14.5 d'Apple. L'action du petit fantôme a chuté de 22%...