De nos jours, créer une application devient plus simple, notamment grâce à l'émergence des outils no code. Cependant, la majorité de ces derniers ont des limites. Afin de dépasser le stade du MVP, le développement traditionnel semble être la seule et unique solution. Il existe pourtant une solution offrant flexibilité, évolutivité et surtout la sécurité du code traditionnel, sur une plateforme sans code.

Son nom ? Directual, une plateforme de développement d'applications qui combine la puissance du codage traditionnel avec une approche visuelle sans code. Cet outil se destine aux développeurs, mais également aux agences ou indépendants, ainsi qu'aux startups qui souhaitent accélérer le développement de leur application. Directual s'utilise avec d'autres outils no code, mais aussi dans une démarche de code traditionnel.

Un outil no code qui permet d'aller plus loin

Directual permet de gérer une application et d'en suivre les statistiques à partir du tableau de bord principal de l'application. Il est possible, à partir d'un seul endroit d'accéder aux couches frontales, dorsales et l'API.  La base de données NoSQL Directual, alimentée par l'infrastructure cloud d'Amazon, est conçue pour évoluer avec l'application, ce qui signifie qu'elle peut gérer des millions d'enregistrements sans problème.

La création d'un élément se fait facilement, même pour les personnes qui ne sont pas à l'aise avec le code. En effet, Directual utilise une interface visuelle avec des actions et autres formes permettant de définir des choses à faire, sans avoir à coder en dur. Pour ceux qui veulent utiliser le code, il est possible de modifier les différents éléments.

Une application pouvant se connecter avec de nombreux services

Par ailleurs, Directual propose des templates pour débuter la création d'une application, ceci afin de ne pas commencer à partir d'une page blanche. L'outil s'intègre avec de nombreux outils comme Zapier, Gmail, Airtable, SMTP, Twilio etc.

Directual est un outil payant proposant plusieurs offres en fonction des besoins de chacun. La première offre débute à 59 dollars au lieu de 936 euros et offre un accès à vie l'outil, mais aussi un accès à trois personnes, la possibilité de créer trois applications, 25 GB de stockage par application ou encore 250 000 opérations de traitement par mois et par application, 250 000 demandes d'accès par mois et par application, 25 000 demandes de publication par mois et par application. Pour des besoins plus importants, d'autres offres sont disponibles.

La rédaction de Siècle Digital présente tous les jours les outils gratuits, freemium ou payants les plus intéressants pour les professionnels. Certains produits web bénéficient parfois de fortes réductions liées à des deals temporaires que nous sélectionnons lorsque le logiciel nous semble intéressant. Comme dans le cas présent, certains contenus ne sont pas sponsorisés mais contiennent un lien d’affilié.