Dans un communiqué publié le 11 juin dernier, la NASA a annoncé que deux missions de tourisme spatial auraient lieu entre l’été 2022 et la fin 2023. Dans cette optique, l’agence américaine propose aux entreprises privées intéressées de soumettre leur candidature pour transporter des civils jusqu’à la Station Spatiale internationale (ISS).

Il s’agira des deuxième et troisième vols touristiques organisés dans le cadre du programme commercial de la NASA, qui propose désormais de séjourner à bord de l’ISS afin de générer des revenus. Le premier est prévu pour le début de l’année 2022 et sera opéré par l’entreprise Axiom Space. Trois passagers civils ainsi qu’un ancien astronaute de la NASA, Michael López-Alegría, voyageront alors à bord d’une capsule Crew Dragon de SpaceX jusqu’à la station où ils resteront quelques jours avant de revenir sur Terre.

Si Axiom a déjà signé un contrat avec SpaceX pour trois autres missions similaires, et a notamment embauché Peggy Whitson, la femme qui a battu le record du nombre total de jours passés dans l'espace pour un astronaute de la NASA pour les commander, l’agence spatiale américaine vient d’ouvrir la porte à la concurrence. Ainsi, les entreprises souhaitant se porter candidates doivent soumettre des propositions de 30 pages maximum avant le 9 juillet. Ces dernières doivent expliquer comment leurs missions s'intègrent dans la stratégie de commercialisation de la NASA en orbite terrestre basse, et fournir des informations sur les pilotes et les modalités de vol, ainsi que sur l'approche commerciale de la mission prévue, explique Space News.

Les missions dureront environ 14 jours et devraient, dans les deux cas, concerner quatre passagers. « Cette année est véritablement une renaissance pour les vols spatiaux habités, à la fois parce que nous faisons voler des astronautes de la NASA et des partenaires internationaux à bord de vaisseaux commerciaux américains vers la Station spatiale internationale, mais aussi parce que nous assistons à l'expansion des missions d'astronautes privés. Comme de plus en plus de personnes s'envolent vers l'espace et font plus de choses pendant leurs vols spatiaux, cela attire encore plus de personnes pour davantage d'activités en orbite terrestre basse, et reflète le marché croissant que nous avons envisagé lorsque nous avons lancé le programme d'équipage commercial il y a 10 ans », a déclaré Phil McAlister, directeur du développement des vols spatiaux commerciaux chez la NASA.

En plein essor, le tourisme spatial ne concerne pas que l’ISS. Tandis que SpaceX a établi un partenariat avec la firme Space Adventures dans le but de transporter des civils à une orbite encore plus haute que la station, une personne vient de débourser 28 millions de dollars afin d’aller dans l’espace pour la courte durée de 3 minutes en compagnie d’un certain Jeff Bezos.