Lors de son événement annuel Partner Summit, Snapchat a dévoilé une foule de mises à jour liées à l’expérience d’achat dans sa volonté de diversifier ses revenus et moins dépendre de la publicité.

Avec l’explosion du commerce en ligne les réseaux sociaux se lancent tous azimuts sur de nouvelles fonctionnalités améliorant l’expérience d’achat. Pinterest et Google ont tous deux étendu leur partenariat avec Shopify et présentés de nouveaux outils à destination des marques. Snapchat suit donc la tendance et vient d’annoncer de nouveaux outils tournés vers l’achat en ligne.

Tout d’abord, la recommandation de produits. Snapchat avec son outil Scan, qui analyse le contenu du flux de la caméra d'un utilisateur pour faire apparaître rapidement les informations pertinentes, vient d’ajouter la fonctionnalité “Screenshop” permettant de recevoir des recommandations de vêtements à acheter sur la base de la photo prise.

L'entreprise développe également des fonctions de réalité augmentée qui permettent aux utilisateurs d'"essayer" des vêtements, des accessoires et du maquillage. Ce type de fonctionnalité n’est pas nouvelle pour l’entreprise mais la dernière version permet désormais d’utiliser la voix ou les gestes pour par exemple demander un article dans un motif ou une couleur différente ou bien passer d’un article à l’autre avec sa main.

Les entreprises ne sont pas non plus en reste puisqu’elles pourront établir des profils publics regroupant leurs différentes offres : lenses, highlights, stories, mais aussi les articles à vendre. Les marques pourront intégrer leurs catalogues de produits afin que les utilisateurs ne puissent accéder qu'aux lentilles d'essai des produits actuellement en stock.

Enfin, Snapchat souhaite également s'intéresser de près à l’aspect social de l’achat. Fini l’essayage seul dans une cabine, le réseau veut rapprocher les gens en mettant en place des “minis” (des applications HTML5 qui vivent dans l'application) ; comme l’un avec Ticketmaster permettant à des groupes d'amis de trouver les spectacles à venir et d'acheter des billets ensemble. "Nous pensons vraiment que le commerce électronique spécifiquement est une catégorie vraiment intéressante pour les minis, à la fois maintenant et à l'avenir", a déclaré Will Wu, directeur des produits de Snap, à Engadget.

Tout comme Pinterest, Instagram ou Google, Snapchat semble bien décidé à se tailler une part dans la recommandation d'articles et avec ses 500 millions d'abonnés, elle devrait effectivement générer de beaux profits dans les mois à venir.