Nathan Copeland a été blessé dans un accident de voiture il y a plusieurs années. Depuis, il ne peut plus marcher ni bouger ses doigts. Il est équipé d'une interface cerveau-machine, dont il n'est pas totalement dépendant, mais avec laquelle il prend un certain plaisir à "jouer avec son esprit". Il vient de défier le singe de Neuralink au jeu de Pong.

Le duel Pager contre Nathan bientôt sur Twitch ?

Dans une vidéo publiée en avril 2021 Neuralink, on peut apercevoir un singe en train de jouer au jeu de Pong uniquement grâce à la pensée. Il s'agit de Pager, un macaque de 9 ans, équipé d'une interface cerveau-machine (ICM) fabriquée par Neuralink. Nathan Copeland est lui aussi équipé d'une ICM, même s'il ne l'a évidemment pas choisi. Il est paralysé suite à un accident de voiture. Il propose à Elon Musk de défier Pager dans une partie de pong diffusée en live.

Nathan Copeland a précisé ceci au MIT : "dès que je l'ai vu, je me suis demandé si je pouvais battre ce singe. Depuis, je me prépare et je m'entraîne déjà pour un éventuel duel". Il faut bien reconnaître qu'un combat de l'esprit entre un homme et un singe ne ferait pas forcément avancer la science. Pourtant, cela pourrait montrer que les interfaces cerveau-machine peuvent offrir aux personnes paralysées un accès à Internet, car c'est effectivement le cas.

Deux ICM de générations différentes

Le duel en question pourrait être diffusé sur Twitch sur le compte de Nathan Copeland. Elon Musk devrait accepter le défi étant donné que la raison d'être de Neuralink est la suivante : "redonner aux personnes paralysées leur liberté numérique en leur permettant de communiquer plus facilement et d'exprimer leur créativité". Copeland est déjà capable de jouer à des jeux vidéo comme Sonic the Hedgehog par la pensée. Il estime qu'il pourrait bien se faire battre à plate couture par Pager. En effet, Nathan Copeland est équipé d'un ancien type d'implant, appelé "Utah array".

Après quelques minutes d'entraînement, il est capable de faire bouger le curseur de son ordinateur dans n'importe quelle direction. Quand il pense à fermer sa main sur la souris, cela provoque un clic. Il peut même utiliser son implant cérébral seul, chez lui. Il s'en est notamment servi pour surfer sur le web et dessiner un chat à l'aide d'un programme de peinture. Si un duel était organisé, Pager de Neuralink aurait clairement l'avantage avec son interface cerveau-machine nouvelle génération. Contrairement à Nathan, il serait capable de s'adapter à n'importe quel environnement.