La China Consumers Association (CCA) s’est exprimée il y a quelques jours pour faire connaître son mécontentement à l’égard des pratiques des entreprises chinoises sur le web. Selon l’association, les entreprises qui vendent leurs produits sur le web "tyrannisent" leurs clients en utilisant des systèmes permettant de scanner les données personnelles des consommateurs afin de leur proposer des prix variables en fonction de leur profil.

Deux pratiques sont reprochées aux géants du web

L’association de défense des consommateurs estime que les entreprises chinoises ont violé les droits de leurs clients. Selon la CCA, l’utilisation abusive de leurs données personnelles permet de les inciter à acheter en leur proposant des promotions en fonction de leur profil. L’association ne nomme aucune entreprise mais c’est bien la preuve que Pékin cherche à inverser la tendance et que le laisser-faire qui était autrefois la règle dans le domaine du web, n’est plus d’actualité.

Deux problèmes majeurs sont soulevés par la China Consumers Association. Le premier est donc l’utilisation d’une intelligence artificielle qui permet de scanner les données personnelles des consommateurs pour leur proposer un prix en fonction de leur profil. Le second est l'utilisation de recommandations personnalisées et ciblées, obtenues grâce au suivi des habitudes de consommation et de l'historique des navigateurs des utilisateurs. La CCA estime que les consommateurs peuvent ne pas se rendre compte que le contenu qu'ils regardent a été adapté pour eux.

Ces pratiques ne sont pas nouvelles et elles existent partout à travers le monde. La publicité ciblée est possible grâce aux données recueillies sur le web. Ce modèle commun aux géants du web semble être clairement remis en question par Pékin. Les autorités cherchent à renforcer la vie privée des utilisateurs et la protection des données. Le nouveau projet de loi chinois sur la protection des données personnelles mentionne le fait que les utilisateurs devraient avoir le droit de rejeter la "prise de décision automatisée", qui se fonde sur leurs informations personnelles.

La China Consumers Association est soutenue par Pékin

Cette déclaration de la China Consumers Association arrive à un moment particulier. Depuis plusieurs semaines, le gouvernement chinois a décidé de réguler les géants du web. Pékin a même déjà infligé de premières amendes à Alibaba et Tencent. Des sanctions symboliques pour avertir les autres géants du web et leur faire comprendre qu’il est temps de changer leurs pratiques monopolistiques.

Alors, peut-il y avoir un lien entre la volonté du gouvernement de réguler les géants de la tech et cette prise de position de la China Consumers Association ? Il semblerait que oui. Selon le South China Morning Post, la China Consumers Association est une association soutenue par le gouvernement. Pékin attaque de tous les côtés pour tenter de faire plier les géants du web.

Les géants du web sont prévenus : le gouvernement chinois s’apprête à mener une surveillance accrue. Des amendes vont être distribuées et des enquêtes déclenchées. Alors que Jack Ma a disparu depuis plusieurs mois, Alibaba fait justement l’objet d’une enquête antitrust.