C’est une semaine chargée pour Microsoft. Après avoir racheté le groupe ZeniMax, la firme de Redmond a annoncé sur son blog, ce mardi 22 septembre 2020, avoir étendu son partenariat avec OpenAI pour s’accorder l’exclusivité de GPT-3, l’impressionnant modèle de traitement de langage naturel qui a été dévoilé au mois de juillet dernier.

GPT-3, qu’est-ce que c’est ?

GPT-3, c’est la dernière version en date du modèle de traitement de langage naturel généraliste développé par OpenAI, firme fondée par Elon Musk et qui se spécialise dans l’intelligence artificielle. Succédant à GPT-2, cette IA a ouvert sa bêta au mois de juillet dernier, offrant ainsi la possibilité à des dizaines de développeurs de tester ses limites, et les résultats ne se sont pas fait attendre.

Avec un total impressionnant de 175 milliards de paramètres, GPT-3 a déjà su tenir ses promesses, et aller même au-delà : le modèle de traitement de langage a été capable de compléter des essais en imitant à la perfection la plume d’un utilisateur, a pu générer du code HTML fonctionnel et cohérent par rapport aux indications données, a généré un texte fictif en s’inspirant du style d’un célèbre écrivain, et a même démontré ses capacités à répondre à des questions médicales dans le cadre de la simulation d’un diagnostic.

Si les développeurs ont montré leur enthousiasme face à cet outil si puissant et perfectionné, les grands noms du secteur technologique se sont eux aussi, rapidement montrés intéressés par la multitude d’applications possibles offertes par GPT-3. C’est notamment le cas de Microsoft, qui a récemment annoncé avoir obtenu l’exclusivité de GPT-3 pour ses produits et services.

Microsoft étend son partenariat avec OpenAI

En 2019, Microsoft annonçait investir un milliard de dollars dans OpenAI afin de développer de nouvelles technologies basées sur l’intelligence artificielle et devenir, dans le même temps, le fournisseur exclusif de services de cloud computing pour la firme d’Elon Musk. Un an plus tard, soit en mai 2020, le premier fruit de cette collaboration voyait le jour avec un nouveau superordinateur construit exclusivement pour OpenAI, sur Azure. L’entreprise affirmait alors qu’il s’agissait de la cinquième machine la plus puissante au monde.

Aujourd’hui, Microsoft a annoncé étendre son partenariat avec l’entreprise d’Elon Musk, dans l’objectif de s’assurer l’exclusivité de GPT-3. Kevin Scott, vice-président exécutif et directeur de la technologie pour la firme de Redmond, explique ainsi :

« Je suis très heureux d’annoncer que Microsoft s’associe à OpenAI pour obtenir la licence exclusive de GPT-3, ce qui nous permettra de tirer parti de ses innovations techniques pour développer et fournir des solutions d’IA avancées à nos clients, ainsi que pour créer de nouvelles solutions qui exploitent l’incroyable puissance de la génération avancée du langage naturel. Nous considérons qu’il s’agit d’une opportunité incroyable d’étendre notre plateforme d’IA alimentée par Azure d’une manière qui démocratise la technologie de l’IA, permet de nouveaux produits, services et expériences, et augmente l’impact positif de l’IA à grande échelle. »

Une licence exclusive limitée

De son côté, OpenAI rassure ses utilisateurs en expliquant que cet « accord n’a aucun impact sur l’accès continu au modèle GPT-3 par l’intermédiaire de l’API d’OpenAI« . Plus encore, la firme affirme que les « utilisateurs actuels et futurs de ce modèle » pourront continuer à construire leurs applications, comme habituellement.

Un discours qui soulève des questions quant aux détails de l’accord exclusif signé entre Microsoft et OpenAI. Interrogé par The Verge, un porte-parole de la firme de Redmond a ainsi expliqué que cette fameuse licence exclusive donne à Microsoft un accès unique au code sous-jacent du GPT-3, qui contient des avancées techniques qu’il espère intégrer dans ses produits et services.

Autrement dit, si d’autres entreprises et chercheurs peuvent accéder au GPT-3 via l’API d’OpenAI, seul Microsoft pourra profiter de toutes les avancées en matière d’IA qui ont permis de faire de ce programme un outil aussi sophistiqué.