La société Sarbacane, éditrice de solutions clé en main pour créer et envoyer des campagnes mailing et SMS, a annoncé ce mardi 8 septembre 2020 une levée de fonds de 23 millions d’euros pour poursuivre son expansion européenne, mais aussi pour développer davantage de technologies basées sur l’intelligence artificielle, notamment dans le domaine du marketing automation, révèle TechCrunch.

Une levée de fonds qui permettra à Sarbacane de poursuivre son développement

C’est aux côtés du management de Sarbacane que la société de capital investissement IDI a contribué à cette importante levée de fonds, avec une participation de plus de 10 millions de dollars. Si le groupe côté en bourse devient ainsi un actionnaire de la firme spécialisée dans les solutions marketing, Mathieu Tarnus, fondateur de l’entreprise basée dans le nord de la France et existant depuis près de 20 ans, en demeure toujours l’actionnaire majoritaire.

Grâce à cette levée, Sarbacane ambitionne de poursuivre son expansion en Europe, afin de devenir le leader de son marché sur le Vieux Continent. La société souhaite également continuer à faire de nouvelles acquisitions et à développer des solutions de marketing automation innovantes, notamment grâce à l’utilisation de l’intelligence artificielle.

Paul de Fombelle, directeur de l’exploitation chez Sarbacane, explique ainsi : « Nous avons levé cet argent parce qu’en Europe, les acteurs du marketing par e-mail et du marketing automation sont dix fois plus petits qu’aux États-Unis. Le marché est énorme en Europe, mais encore très fragmenté et nous avons donc la grande ambition de participer à sa consolidation ».

Pour rappel, Sarbacane, qui a développé une multitude de produits autour de l’e-mail et du SMS marketing, compte aujourd’hui plus de 10 000 clients parmi lesquels d’importants groupes tels que L’Occitane, Warner Music ou encore Christian Dior, des PME, et de grandes institutions françaises comme l’Urssaf, le Ministère de la Santé et la mairie de Lille. Elle dispose également de bureaux à Barcelone et New-York, et propose ses solutions en 6 langues différentes, avec un déploiement déjà effectif en Amérique latine. Enfin, en 2019, l’entreprise qui compte désormais une centaine de salariés, a réalisé un chiffre d’affaires de 11 millions d’euros. En 2020, elle vise un objectif de 14 millions d’euros.