Alors que Facebook compte actuellement 95% de ses effectifs en télétravail en raison de la pandémie de Covid-19, Mark Zuckerberg a annoncé que 50% de ses employés pourraient être en télétravail permanent d’ici 5 à 10 ans.

Facebook prêt à parier sur le télétravail

C’est lors d’une conférence pour ses salariés diffusée en public sur Facebook, que Mark Zuckerberg a fait cette annonce. Selon lui, d’ici 5 à 10 ans, la moitié des 48 000 employés du géant des réseaux sociaux auront la possibilité de travailler à domicile de façon permanente. Le PDG de Facebook a expliqué :

« Il est clair que le Covid-19 a changé beaucoup de choses dans nos vies, et cela inclut la façon dont nous travaillons. Une fois cette crise terminée, je m’attends à ce que le télétravail soit une tendance grandissante. » 

Une tendance que Facebook, qui organise en ce moment même le retour de ses employés à leur bureau, semble manifestement prêt à suivre. Pour cause, une étude menée en interne a dévoilé que 50% des employés s’estiment plus productifs en télétravail, et que 40% d’entre eux sont intéressés par le fait de travailler depuis leur domicile sur le long terme. Aussi, 75% des salariés de Facebook se sont dits prêts à conserver leur poste en télétravail s’ils étaient dans l’obligation de déménager, souligne le New-York Times.

Mark Zuckerberg a également mis l’accent sur d’autres avantages liés au travail à distance. Parmi eux, des recrutements plus divers, des économies sur les infrastructures ou encore davantage d’égalité des chances dans les carrières.

Toutefois, il est à noter que les employés de Facebook qui choisiront le télétravail permanent ne pourront sûrement pas conserver les mêmes salaires que ceux qui sont actuellement appliqués. En effet, Mark Zuckerberg a précisé que les salaires des employés en travail à domicile seront « ajustés » en fonction de leur lieu de résidence et que ceux qui mentiraient à ce propos pourraient faire face à des « graves conséquences« .

Le télétravail sera-t-il généralisé post-coronavirus ?

Sans surprise, la pandémie de Covid-19 a eut un impact direct et immédiat sur les entreprises ainsi que sur les différents modes de fonctionnement dans le monde du travail. Un impact qui pourrait se généraliser et surtout se poursuivre dans le futur. Si Facebook en montre l’exemple avec cette annonce de Mark Zuckerberg pariant sur le télétravail sur le long terme dans les années à venir, ce n’est pas la seule entreprise à réfléchir en ce sens.

En effet, de son côté, Twitter est aussi à la recherche du télétravail permanent. Aussi, une étude menée par le cabinet Gartner a révélé que 74% des directeurs financiers envisagent de demander à certains de leurs employés de travailler à distance au quotidien, une fois cette crise sanitaire terminée. Autant de signaux qui démontrent que le télétravail pourrait bien se généraliser dans le futur.