Ce sont les premiers chiffres de Snapchat depuis le début de la crise du Covid-19. Le réseau social a publié le 1er avril un rapport mentionnant des statistiques à propos du taux d’engagement de ses utilisateurs. C’est assez dingue : l’application a atteint des statistiques historiques en termes d’envoi de photos, de jeux pratiqués, ou encore de temps passé sur sa plateforme.

Le taux d’engagement de Snap décolle pendant le confinement

Avant que le confinement ne soit officiellement décrété pour 3,4 milliards de personnes à travers le monde, Scott Nover, journaliste chez Adweek, disait que Snapchat serait probablement le grand gagnant des réseaux sociaux pendant la crise que nous traversons. Les données fournies par le réseau social semblent confirmer cette hypothèse. Le taux d’engagement des utilisateurs a clairement augmenté sur le réseau social. Les utilisateurs passent plus de temps sur la plateforme et envoient plus de photos à leurs amis. C’est évidemment un effet direct du confinement : les réseaux sociaux sont un moyen idéal pour garder un lien social avec ses proches.

Les statistiques confirment cette tendance : les échanges entre amis proches ont atteint un niveau record (sans compter le jour de Noël, évidemment), et le temps consacré aux appels vidéo a augmenté de plus de 50% par rapport au mois de février. Les discussions de groupe ont également atteint un niveau record sur Snapchat. Cette tendance se confirme pour l’ensemble des médias sociaux. En effet, l’utilisation des réseaux sociaux a augmenté de 61% depuis le début du confinement. Sur Snapchat, les jeux sont également plébiscités par les utilisateurs. Le réseau social constate une augmentation de 25% à ce niveau là.

L’engagement face aux publicités a lui aussi augmenté

Quid des publicités ? Parallèlement, Snapchat explique que : « nous observons un taux d’engagement accru sur nos publicités, avec une augmentation du volume, au moment du passage d’une pub, de 36%. Le taux de swipe up (balayage vers le haut, pour accéder au produit mis en avant par la marque) a augmenté de 19% par rapport au mois de février ». Enfin, autre bonne nouvelle pour Snapchat : les actions sont en hausse de 0,4%. Peu d’entreprises peuvent en dire autant à ce jour.

Étonnement, Twitter ne fait pas le même constat à propos de la publicité : le réseau social dirigé par Jack Dorsey confirme estime que ses revenus publicitaires du premier trimestre 2020 vont dégringoler. Les résultats définitifs seront dévoilés le 30 avril. En revanche, comme Snapchat, Twitter confirme que son nombre d’utilisateurs actifs quotidiens est grimpé en flèche : +23% en seulement quelques jours. Plus impressionnant encore, l’utilisation de WhatsApp en Espagne aurait augmenté de 76% ces derniers jours : un record.