Le jeudi 5 mars, NVIDIA officialisait le rachat de SwiftStack. Cette société créée en 2011 est spécialisée dans le stockage et la de gestion de données. Un excellent moyen pour NVIDIA de se renforcer dans le stockage objet. Les deux sociétés n’ont pas divulgué le prix de l’acquisition, mais on se souvient que SwiftStack a déjà levé environ 23,6 millions de dollars (20,7 millions d’euros), depuis sa création.

SwiftStack, le spécialiste du stockage objet

SwiftStack a développé une plateforme qui propose une solution de stockage et de gestion des données dans le cloud, sur site ou en edge. La société fondée par Joe Arnold avait tout misé sur OpenStack, un énorme projet open source qui visait à donner aux entreprises une liberté de gestion, un peu comme ce que propose aujourd’hui Amazon Web Services, dans leurs propres centres de données.

La popularité d’OpenStack s’est effondrée et SwiftStack a préféré se concentrer sur d’autres sujets. Joe Arnold, co-fondateur de l’entreprise, explique par exemple sur son blog que : “la construction d’un supercalculateur dédié à l’IA est un challenge pour nos équipes. Nous sommes très heureux de travailler avec des gens talentueux de Nvidia et nous sommes impatients de contribuer à des solutions accélératrices de niveau mondial. Cette acquisition va renforcer nos liens avec NVIDIA”.

SwiftStack tient à préciser un point important suite à cette acquisition. L’entreprise assure que ce rachat ne va pas impacter la maintenance de ses outils open source existants comme Swift, ProxyFS, Controller et 1Space. L’entreprise qui travaille avec des entreprises comme PayPal, Rogers, DC Blox, Snapfish ou encore Verizon, tient à rassurer ses clients. Notons que ce rachat intervient à un moment clé de l’histoire de SwiftStack. Comme le rapporte Techcrunch, des tensions internes commençaient à émerger : plusieurs licenciements avaient eu lieu en décembre 2019.

NVIDIA rachète à tour de bras

NVIDIA continue d’appliquer sa stratégie de rachat avec efficacité. On se souvient qu’en mars 2019, la société rachetait déjà Mellanox, pour 6,9 milliards de dollars (6 milliards d’euros). Une entreprise spécialisée dans les solutions réseau, l’informatique haute performance et le monde des serveurs. En 25 ans d’existence, le groupe de Jensen Huang n’avait jamais dépensé plus de 400 millions de dollars pour une acquisition… Au travers de ce rachat, Nvidia avance ses pions dans les domaines de l’IA et des serveurs.