À Las Vegas, Uber et Hyundai ont annoncé un nouveau partenariat lors du CES. Le constructeur coréen va concevoir les futurs taxis volants qui seront déployés par Uber Elevate.

Produire des véhicules en grande quantité

On en parle depuis plusieurs années maintenant, et l’avènement des taxis volants semble plus proche que jamais. Ce n’est pas pour rien si des firmes telles que Boeing, Airbus, Rolls-Royce, ou encore Volocopter travaillent toutes sur un concept d’aéronef urbain. Il paraît cependant évident qu’une entreprise a pris une longueur d’avance sur ses concurrentes.

Uber vient en effet de s’associer à Hyundai, qui va construire les taxis volants que l’entreprise compte déployer en 2023. À noter que l’entreprise coréenne n’est pas le premier constructeur à rejoindre Uber Elevate, puisque cette dernière collabore également avec Boeing, Bell ou encore Embraer.

“Hyundai est notre premier partenaire automobile avec une grande expérience dans la fabrication de voiture à grande échelle”, a déclaré Eric Allison, dirigeant de Uber Elevate. “Nous estimons que Hyundai a le potentiel de construire des véhicules Uber Air à une vitesse jamais observée dans l’industrie aérospatiale actuelle, produisant des aéronefs fiables et de haute qualité à des volumes élevés pour réduire les coûts de passagers par voyage”, a-t-il continué. Concrètement, Hyundai va se charger de produire les véhicules, tandis qu’Uber assurera le service de transportation.

À quoi va ressembler ce véhicule ?

Au CES, la société coréenne a dévoilé un prototype de taxi volant comptant quatre rotors. Capable de se déplacer à une altitude variant entre 300 à 600 mètres et à une vitesse maximale de 290 kilomètres par heure, le véhicule électrique pourra parcourir jusqu’à 96 kilomètres en une seule fois. À ses débuts, il devra être commandé par un pilote puis deviendra autonome par la suite.

Hyundai a par ailleurs affirmé que son aéronef serait moins bruyant qu’un hélicoptère, mais cela peut tout de même équivaloir à un son plus ou moins supportable… La firme coréenne a d’ores et déjà imaginé un parking volant qui semble tout droit sorti d’un film de science-fiction pour ses appareils.

Ce partenariat s’inscrit dans un projet bien plus vaste de la part du constructeur. Baptisé Smart Mobility Solution Provider, il met en avant plusieurs systèmes de mobilité qui seront potentiellement déployés dans les villes du futur.