Le web scraping est une pratique courante pour récupérer les données d’un site web. Ensuite, ces dernières vont être organisées et catégorisées pour répondre à un besoin précis.
Pour certains, scraper est un jeu d’enfant, pour d’autres, n’ayant pas forcément de connaissance technique, cela se rapproche d’un véritable gouffre. Les outils sont nombreux sur le marché, mais le prix et la complexité d’utilisation sont des éléments qui peuvent freiner.

Simple Scraper est une extension gratuite à installer, qui permet en quelques instants et sans avoir de connaissances techniques, d’extraire des données de n’importe quel site.
Il est ensuite possible de créer une API à partir de n’importe quelle page web.

Comme on peut le voir dans la vidéo, une fois l’extension installée, il suffit de se rendre sur un site pour utiliser l’outil. Créez une propriété, sélectionnez les données que vous souhaitez enregistrer, et répétez l’action. L’outil est doté d’une sélection intelligente permettant de capturer les colonnes d’un tableau, tout comme les urls des liens et les images.
Ensuite, il suffit de cliquer sur le bouton « voir les résultats » pour découvrir un aperçu des données soit sous forme de tableau ou bien au format JSON. Il est ensuite possible de télécharger le document en .CSV ou en JSON, selon vos besoins. Dans l’outil, il est également possible d’obtenir directement l’URL de l’API.

L’outil le plus simple et le plus rapide pour scraper !

Les données peuvent être mises à jour par deux moyens : la possibilité de définir un rappel par heure ou par jour ou bien en ajoutant un paramètre, si vous accédez aux données via API.

Au niveau des tarifs, 4 formules sont proposées.
Une version gratuite avec les fonctionnalités basiques à savoir 100 crédits pour scraper et la possibilité de récupérer les résultats du scraping via l’API endpoint.
Il y a également 3 versions payantes allant de 35 à 150 dollars par mois, permettant de bénéficier de plus de crédits, de la fonctionnalité de programmation, d’un support et de la synchronisation avec Google Sheets.