La société mère de TikTok a de l’ambition. En effet, ByteDance teste actuellement Resso, une application de streaming musical, dans deux pays émergents. Objectif : tenter de s’emparer des marchés sur lesquels Spotify et Apple Music ne sont pas encore trop présents.

Resso : nouveau concurrent de Spotify ?

Depuis son lancement initial en juillet, l’application musicale Resso a été téléchargée 27 000 fois depuis l’App Store et le Google Play Store. D’après les données fournies par Sensor Tower, il y a eu une véritable accélération des téléchargements à la fin du mois de novembre, ce qui laisse penser que le nombre d’utilisateurs pourrait décoller dans les semaines à venir. L’Inde et l’Indonésie sont pour le moment les deux seuls pays dans lesquels Resso est testée. Comparable à Spotify ou à Apple Music, cette application a tout de même ses petites particularités.

ByteDance l’a imaginé comme un véritable réseau social. Sur Resso, on peut lire les paroles d’une chanson en temps réel, mais aussi poster des commentaires ou encore générer un GIF avec la musique de votre choix. À l’instar du forfait Premium proposé par Spotify, Resso a mis en place un service d’abonnement mensuel payant. Il coûte 119 roupies par mois en Inde, soit 1,55 euros. C’est le même prix que l’abonnement proposé par Spotify et les avantages sont les mêmes : pouvoir télécharger de la musique et l’écouter sans publicité.

La course aux utilisateurs actifs

L’analyse de Michael Norris, directeur de la recherche chez AgencyChina, est intéressante. Il estime que : « le dilemme pour ces trois applications est de savoir comment monétiser une base d’utilisateurs particulièrement soucieuse des ses dépenses, ayant de très faibles revenus. Pour l’instant, on sent bien que la course à l’application qui détiendra le plus d’utilisateurs actifs dans les pays en développement est lancée. Les réalités commerciales seront mises de côté, du moins pour l’instant ».

Un porte-parole de Resso a déclaré que : « notre application est actuellement en phase de test. Nous sommes optimistes quant à ses perspectives à long terme, mais nous n’en sommes encore qu’au tout début du processus et sur un nombre limité de marchés en développement ». L’entreprise doit encore négocier des contrats importants avec Warner Music, Universal Music et Sony, pour espérer obtenir plus de titres sur sa plateforme.

Certains spécialistes estiment que le lancement de Resso serait également un moyen efficace pour se mettre à l’abri des différents scandales qui éclaboussent ByteDance ces derniers mois. L’entreprise est notamment accusée d’avoir collecté des données de mineurs. Aussi, il y a quelques jours, une plainte était déposée par une étudiante américaine à l’encontre de TikTok. Elle accusait le service de ByteDance de transférer des données privées vers des serveurs chinois, sans le consentement des utilisateurs.