Alors qu’Apple utilise son sempiternel port Lightning jusqu’à plus soif, y compris sur ses récents iPhone 11, 11 Pro et 11 Pro Max, la perspective de voir débouler une entrée USB Type-C sur les prochaines générations d’iPhone se fait un peu plus ténue. Selon Ming Chi Kuo (analyste d’ordinaire bien informé quand il s’agit de produits Apple), le groupe de Cupertino laisserait bien tomber le port Lightning sur son iPhone 2021 haut de gamme, mais sans vraiment chercher à le remplacer.

Apple miserait à la place sur un smartphone entièrement dépourvu de connectique, conçu pour une « expérience entièrement sans-fil« . Une expression qu’il conviendrait de prendre au pied de la lettre et qui fait écho à certains prototypes Android n’ayant jamais vu le jour (notamment chez le chinois Vivo). Si Apple venait à lancer un tel appareil, il pourrait être ni plus ni moins le premier du marché.

Recharge par induction et AirDrop à la rescousse ?

Reste que cette rumeur n’est pas sans soulever plusieurs questions. On ignore comment Apple solutionnerait le problème de la recharge. Depuis les iPhone 8 et X, le groupe permet la recharge par induction. Il pourrait s’agir d’une solution pour un potentiel iPhone sans port Lightning ni Type-C, mais cette technologie reste contraignante : elle ne permet pas une recharge aussi rapide qu’avec un câble et surtout elle pourrait s’avérer contraignante dans certains cas de figure. Difficile par exemple de recharger facilement son iPhone au travail ou en voiture. Par ailleurs, Apple devrait fournir un chargeur à induction avec ses iPhones, ce qui engendrerait probablement un surcoût pour le constructeur.

Notons toutefois que le système AirDrop pourrait suffire à du transfert de fichiers sur un iPhone dépourvu de connectique. D’autant plus que cette technologie vient en complément d’iCloud et de la synchronisation aisée qu’il permet entre différents appareils. Le transfert de fichiers par un câble se fait d’ailleurs moins courant à l’heure du cloud et du dématérialisé. Une tendance qui se sera renforcée d’ici deux ans.

Un iPhone SE2 dans les cartons

Autre prédiction de Ming Chi Kuo : Apple serait actuellement à l’oeuvre sur un iPhone SE2, plus abordable que les modèles « classiques ». Ce dernier disposerait d’une dalle de 5,5 ou 6,1 pouces percée d’une légère encoche. Avec ce modèle, et pour réduire les coûts, Apple laisserait Face ID au placard pour réhabiliter Touch ID. Le capteur d’empreintes serait toutefois intégré sur la touche de démarrage et donc sur le flanc droit du mobile, à la manière de ce que l’on trouve sur certains smartphones de Sony.

L’appareil arriverait sur le début d’année 2021 et permettrait à Apple d’instaurer définitivement un créneau supplémentaire pour le lancement d’iPhone. Ce nouveau créneau, prévu à chaque début d’année et complété par les habituels lancements de septembre, débuterait dès 2020 avec un iPhone abordable inspiré de l’iPhone 8.