Sommes-nous sur le point de vivre un moment historique ? Peut-être bien que oui ! Apple vient d’annoncer avoir acheté le premier lot commercial d’aluminium sans carbone à la société Elysis.

Apple vient d’acheter le 1er lot d’aluminium sans carbone

En mai 2018, la firme de Cupertino disait qu’elle se préparait à grand changement… Apple annonçait vouloir se lancer dans la production d’appareils électroniques avec de l’aluminium sans carbone. Pour y arriver, il aura fallu rapprocher les deux plus grands producteurs d’aluminum au monde : Alcoa et Rio Tinto. Objectif de cette collaboration, lancer un nouveau processus de fusion d’aluminium sans carbone. Aujourd’hui nous y sommes, le métal fabriqué par Elysis, la fusion de ces deux entreprises, sera expédié dès ce mois-ci.

Dans le détail, ce nouveau procédé de fusion consiste à faire passer du courant électrique à travers un gros bloc de carbone appelé « anode », qui brûle pendant le procédé et libère le dioxyde de carbone dans l’atmosphère. Grâce à un investissement de 144 millions de dollars (130 millions d’euros), des deux entreprises, d’Apple et du gouvernement canadien, une nouvelle entreprise a pu voir le jour.

La firme veut réduire son impact sur la planète

Ce n’est pas une découverte : produire de l’aluminium provoque une forte intensité carbonique. À l’heure où nous tentons de trouver des solutions pour faire face au réchauffement climatique, cette initiative est une réponse directe à la demande des consommateurs. Apple tient à montrer qu’elle s’engage pour réduire son impact sur la planète et sur le changement climatique, en travaillant avec un aluminium sans carbone.

C’est dans un communiqué de presse que Lisa Jackson, vice-présidente d’Apple, en charge de l’environnement, a déclaré que : « depuis plus de 130 ans, l’aluminium, un matériau commun à tant de produits que les consommateurs utilisent quotidiennement, est produit de la même façon. L’impact sur la planète était désastreux et nous nous devions de repenser nos méthodes de production. Tout cela est sur le point de changer ».

L’aluminium est omniprésent dans les produits d’Apple. L’iPhone, l’Apple Watch ou encore le MacBook Pro en contiennent. L’année dernière, une première initiative d’Apple était de lancer un MacBook fabriqué dans un aluminium recyclé. Un premier pas vers une production plus « verte ». Le premier lot d’aluminium nouvelle génération a été fabriqué à Pittsburgh. Elysis prévoit déjà de développer un centre de production à Saguenay, au Québec.

Apple n’est pas la seule grande entreprise à vouloir réduire son impact sur le changement climatique. En octobre, nous apprenions que Air France cherchait aussi un moyen de compenser son empreinte carbone. À compter du 1er janvier 2020, l’émission de carbone des 500 vols domestiques journaliers sera « compensée à 100% ». Cette compensation tiendra dans le financement de plusieurs projets écologiques : la plantation d’arbres, la protection des forêts, la transition énergétique et la sauvegarde de la biodiversité.