En 2017, grâce à sa collaboration avec GSMA et plusieurs opérateurs mondiaux, Google déployait le RCS « Rich Communication Services », censé détrôner le SMS. Ce type de message, offrant la possibilité d’envoyer des textes plus conséquents, et davantage d’éléments peut en effet se révéler très pratique. Le RCS permet des discussions de groupe améliorées, et peut prendre en charge des images en haute résolution, des GIF, des notes vocales. Bref, tout ce que nous faisons avec WhatsApp ou Messenger. Seulement voilà, son caractère universel demande une longue mise en place. Après avoir lancé le protocole dans certains pays sans attendre l'accord avec les opérateurs, c'est au tout des États-Unis de profiter de ce déploiement, rapporte The Verge.

Qu'il est long le chemin...

Si le RCS a cet avantage qu’il n’appartient pas à un groupe privé, permettant ainsi une compatibilité plus large entre utilisateurs, le processus est toutefois lent à se déployer. Et ce qui pourrait être considéré comme l’équivalent d’iMessage, a du mal à rattraper son retard. Et pour cause, pour permettre à tout le monde d’utiliser le RCS, Google avait au départ choisi de trouver un accord avec les fournisseurs et opérateurs. Mais le groupe rencontre quelques difficultés, aussi, en juin 2019, face à « une mauvaise volonté » des opérateurs de réseau mobile, la firme de Mountain View décide de lancer le protocole avec une prise en charge directe des échanges par les réseaux Google, en attendant que les opérateurs se mettent à la page. Cette opération avait eu lieu notamment en France, ainsi qu’au Royaume-Uni.

Ce type d’opération prise en charge par Google avait néanmoins l’inconvénient de ne pas être chiffré de bout en bout, circulant ainsi en clair sur les serveurs Google. La firme a toutefois déclaré travailler là-dessus, ce qui, d’un point de vue technique devrait être réalisable.

Rencontrant le même problème avec les opérateurs américains, Google décide néanmoins d’utiliser la même technique, et a annoncé il y a quelques jours rendre l’utilisation de RCS possible pour tous les utilisateurs aux État-Unis. Pour obtenir RCS, il suffira d’utiliser la messagerie Android comme application de texte par défaut. Ce que font déjà beaucoup de téléphones Android. Néanmoins les utilisateurs de Samsung se verront obligés de télécharger sur Google Play cette nouvelle fonctionnalité.

Il reste donc un bout de chemin à parcourir pour que la fonctionnalité RCS s’impose au plus grand nombre. Pendant ce temps-là… Apple propose iMessage pour faciliter le travail des sociétés et des commerçants. En juin dernier, c’est Shopify qui décidait d’utiliser la fonctionnalité pour baisser le taux de retour des produits. Une telle fonctionnalité permettant de faciliter la communication entre société et clients, simplifie l'adaptation des services ou des produits vendus aux clients, autrement dit de « personnaliser », et donc de les satisfaire plus rapidement.