Volocopter vient de dévoiler le premier taxi volant qu'elle commercialisera
Transports

Volocopter vient de dévoiler le premier taxi volant qu’elle commercialisera

VoloCity volera à 110 km/h et pourra transporter jusqu'à deux passagers.

Il s’appelle VoloCity, il peut parcourir 35 kilomètres de manière totalement autonome et transporter deux passagers. Ce taxi volant et autonome vient tout juste d’être dévoilé officiellement par la société allemande. Conçu pour répondre aux problèmes de l’encombrement du trafic urbain, ce taxi volant pourrait être commercialisé dans un futur proche.

VoloCity : le premier modèle commercialisable

Alors que de nombreux constructeurs travaillent sur des prototypes de taxis volants, celui de Volocopter est désormais bien réel. Parmi les potentiels concurrents de l’entreprise, nous retrouvons Airbus et son taxi volant Vahana, dévoilé il y a peu, Boeing, Rolls-Royce ou encore Uber. C’est le grand défi de ce début de siècle. La course est lancée pour officialiser la première commercialisation d’un taxi volant et Volocopter semble en bonne position.

L'appareil VoloCity de profil
L’appareil VoloCity de profil. Source : Volocopter

VoloCity pourra voler à près de 110 km/h. Ce prototype est la 4ème génération de taxi volant présenté par l’entreprise allemande. Le VoloCity promet d’être extrêmement silencieux, malgré ses 18 rotors électriques. Il y a quelques mois, la société expliquait que ses taxis autonomes seraient testés à Singapour dès cette année 2019. Il semblerait que les essais aient lieu à partir de septembre.

Encore 4 ans avant de pouvoir monter à bord

Avec pour raison d’être : « reinventing urban mobility« , Volocopter compte bien occuper une place de choix sur ce marché déjà très concurrentiel. Nous avons déjà pu apercevoir VoloCity en vol, lors du CES 2019 de Las Vegas. Il faudra patienter encore un petit peu pour pouvoir utiliser un taxi volant de manière officielle. Les constructeurs devront collaborer avec les autorités afin de bien mettre en place les lois et les mesures de sécurité. Les experts pensent que d’ici 4 ans, nous pourrons nous rendre au travail en taxi volant.

Send this to a friend