Les rumeurs couraient. Suite aux difficultés rencontrées avec les États-Unis et même si les tensions se sont apaisées, Huawei aurait envisagé de lancer son propre système d’exploitation. C’est à présent officiel ! La firme chinoise a présenté HarmonyOS, également connu sous le nom Hongmeng à l’occasion de sa conférence dédiée aux développeurs à Dongguan. Ce dernier sera disponible en open source et permettra aux développeurs de développer une application pour différents appareils.

Android reste la priorité pour Huawei

Même si HarmonyOS pourrait remplacer Android, Huawei explique que le système d’exploitation de Google reste prioritaire et continuera à être utilisé sur ses smartphones. En mai dernier, Google a retiré la licence Android à la firme chinoise, suite au décret d’urgence nationale annoncé par Trump. Une décision que le géant américain a rapidement regretté… En cas de blocage de la part de Google, Huawei déploiera son OS aussitôt, “en deux jours” garanti le PDG.

Le fabriquant de smartphone numéro 2 mondial a ainsi présenté l’OS qui équipera ses futurs smartphones et autres produits. Le premier appareil qui en sera doté sera la Honor Smart Screen, une télévision intelligente. L’OS devrait arriver sur les portables d’ici 3 ans et sera dans un premier temps destiné aux produits du marché chinois.

Richard Yu, le président de la firme a expliqué vouloir “apporter davantage d’harmonie dans le monde” et explique qu’Harmony OS ” et ajoute que ce dernier “est complètement différent d’Android et iOS. Vous pouvez développer vos applications une seule fois, puis les déployer de manière flexible sur une gamme d’appareils différents.