Huawei dévoilera son système d’exploitation Hongmeng cette semaine
Technologie

Huawei dévoilera son système d’exploitation Hongmeng cette semaine

Huawei est entrain de tester des appareils mobiles comportant un nouveau système d'exploitation développé par la marque chinoise et baptisé HongMeng.

Le géant chinois ne cesse de faire parler de lui entre ses affaires judiciaires avec les Etats-Unis et les annonces des nouveautés de la rentrée.

Selon le journal d’Etat chinois Global Times, Huawei sortira au quatrième trimestre de l’année 2019, un premier smartphone intégrant son propre système d’exploitation appelé « HongMeng ». L’appareil mobile serait vendu environ 2.000 yuans, soit 260 euros. Huawei devrait dévoiler les caractéristiques de ce nouveau OS lors de la conférence des développeurs qui débute le vendredi 9 août à Dongguan, ville située sur la Rivière des Perles en Chine.

Compatibilité et TV connecté

Pour le moment, on sait que l’OS HongMeng sera compatible avec les téléphones mobiles, les tablettes, les ordinateurs, téléviseurs ou voitures connectées. En août, le géant chinois a prévu la sortie d’une TV connecté qui tournera autour de cet OS. Plusieurs sources pensent qu’HongMeng a d’abord été conçu pour fonctionner sur des appareils plus simples. Les appareils mobiles tels que le Mate 30 qui sortira fin 2019 sera certainement encore sur Android.

Un écosystème loin de Google

Si Huawei préparait depuis longtemps son propre système d’exploitation, l’entreprise aurait accéléré les démarches en vue du contexte très tendu avec les Etats-Unis. Le gouvernement américain avait interdit en mai dernier que les entreprises du pays collaborent avec le géant chinois. Depuis, le président Donald Trump est revenu sur sa décision en octroyant un sursis à Huawei jusqu’au milieu du mois d’août. Pour Huawei, cela devrait se traduire par la fin de l’utilisation du système d’exploitation Android qui est développé par Google.

Pour le géant chinois, HongMeng incarnerait une porte de sortie et la possibilité d’attirer des développeurs vers son propre écosystème. Liang Hua, président de Huawei, a déclaré que les investissements relatifs à ce nouveau système d’exploitation serviraient une stratégie à long terme. Une information qui semble plausible en vue des résultats de l’entreprise chinoise qui ont progressé de 23 % au premier semestre 2019 en dépit des pressions américaines.

 

Send this to a friend