MuseNet : la nouvelle IA conçue par OpenAI pour imiter des styles
CréativitéIntelligence Artificielle

MuseNet : la nouvelle IA conçue par OpenAI pour imiter des styles

Demandez à MuseNet d'imaginer la suite de votre chanson préférée, vous pourrez être surpris par sa créativité.

MuseNet est une intelligence artificielle imaginée par OpenAI, qui fonctionne grâce à un réseau neuronal, formé avec un ensemble de fichiers audio. Des fichiers qui couvrent des styles de musique différents, comme le jazz, la pop, les musiques du monde, le rock, ou encore le hip-hop. Cette IA est capable de générer un son sur demande.

Ça vous tente d’écouter Poker Face de Lady Gaga façon Mozart ? C’est désormais possible grâce à MuseNet. Cette nouvelle intelligence artificielle est capable de transformer un son dans un style totalement différent, tout en gardant une base reconnaissable. MuseNet peut créer de la musique dans 15 styles différents, imitant des compositeurs classiques comme, des artistes contemporains comme, ou même la musique de jeux vidéo.

Les chercheurs d’OpenAI, à l’origine du projet, affirment que le système est capable de prêter attention à une musique en particulier pendant de longues minutes, dans le but de la comprendre parfaitement. Cela signifie que l’intelligence artificielle est capable de comprendre le contexte général des mélodies d’une chanson, plutôt que la façon dont elles se succèdent dans une courte section.

L’objectif est que l’IA soit en mesure de prédire la suite de la chanson avant même qu’elle ne l’ait entendue. Donnez le début d’une chanson à MuseNet, elle commencera par suivre en imaginer la suite dans un style très proche de l’originale. Au fil des secondes, l’IA prendra plus de liberté et laissera parler son imagination.

OpenAI n’est pas la première entreprise à expérimenter la musique générée par l’IA. Taryn Southern a sorti en 2017 un album composé entièrement à partir de l’intelligence artificielle. Plus récemment, une IA réalisait un live de death metal. Vous pouvez d’ores et déjà tester MuseNet sur le site d’OpenAI et aller écouter les chansons composées par les chercheurs. A priori, le générateur de sons ne sera disponible que jusqu’à mi-mai.

Send this to a friend