Les applications appartenant au groupe de Mark Zuckerberg subissent de nombreux changements ces derniers temps. Alors qu’Instagram réfléchit à proposer de nouvelles réactions à ses utilisateurs, Facebook se préparerait a réintégrer Messenger au sein de son application. Dans cette mouvance, hier, Facebook a décidé de fermer le système de paiement Peer-to-Peer présent sur Messenger. Cette décision a sûrement été prise au vu des faibles revenus provenant de cette fonctionnalité. Messenger n’a pas su séduire ses utilisateurs avec cette option, contrairement à ses concurrents chinois comme WeChat qui a révolutionné le paiement en ligne par ce biais.

Dans son communiqué officiel, Messenger explique : “Nous mettons fin à la fonction d’envoi et de réception de paiements sur Messenger en France et au Royaume-Uni, à compter du 15 juin. Nous avons étudié la manière d’offrir aux internautes les meilleures expériences possibles sur Messenger et nous avons ainsi décidé de nous concentrer sur celles qu’ils jugent les plus utiles. Les utilisateurs ont été informés en amont de ce changement.”

Lancé en 2015, et toujours disponible aux États-Unis, le paiement Peer-to-Peer via Messenger posait ses valises en 2017 au Royaume-Uni, et en France. Il aura donc suffi de deux années pour que ce service disparaisse. À ce rythme, Facebook pourrait, comme Google, avoir son cimetière de services et fonctionnalités partis trop tôt.

Toutefois, Facebook ne met pas un terme au transfert d’argent sur sa plateforme. Le réseau social continue de proposer ses options de dons, que ce soit pour un anniversaire, ou une association. Un porte-parole de Facebook confirme à Engadget que l’échec de la fonctionnalité est à l’origine de son avortement. L’entreprise pensait naïvement convaincre toutes banques françaises pour proposer des transactions sans frais. C’était évidemment perdu d’avance. Même Apple Pay n’est toujours pas disponible chez toutes les banques, alors un service de paiement provenant du réseau social le plus exposé aux critiques, sûrement pas.