Toujours dans l’optique de Facebook de permettre un accès Internet aux quatre coins du globe, Facebook aurait tenté de développer un concept il y a près d’un an. Cette semaine, Business Insider nous en dit davantage sur cette recherche visant à donner un réseau décent aux zones isolées via des drones.

L’amélioration du quotidien par la technologie est une problématique sur laquelle Facebook travaille depuis des années. Que ce soit à travers sa plateforme, ou en parallèle avec les investissements de l’entreprise. Ce dernier oeuvre notamment sur un support bien précis : les drones.

Depuis sa base à Menlo Park en Californie, Facebook a oeuvré sur le projet Catalina, avec pour objectif principal la mise au point de petits drones en mesure de diffuser le réseau Internet vers les lieux où la connexion se faisait difficilement. Par ce biais, Facebook cherchait à transmettre au maximum l’information même dans les lieux les plus reculés.

Des ambitions d’ores et déjà explorées par Facebook

Ce projet n’est pas tellement nouveau pour l’entreprise. Celle-ci s’était déjà fait remarquer avec sa participation au projet « Aquila » en juin dernier. Si Facebook s’est rapidement retiré, l’objectif était déjà de fournir une capacité internet de qualité aux pays émergents.

Les drones semblent être un support exploitable dans un proche avenir. Certains sont par exemple déployés pour approvisionner des hôpitaux. Au-delà de son utilité, cette innovation aurait pu éviter la construction d’infrastructures imposantes et coûteuses. Comme Aquila, le projet Catalina a était stoppé il y a près d’un an.