Que retenir du One to One de Monaco 2019 ?
Retail

Que retenir du One to One de Monaco 2019 ?

Nous avons passé deux jours au sein d'un des événements ecommerce / retail à ne pas manquer : le One to One Monaco. De nombreuses entreprises ont présenté leurs solutions et des géants comme Google ou Facebook ont profité de l'événement pour communiquer quelques exclusivités.

Le One to One Monaco a fermé ses portes jeudi dernier, laissant derrière lui de belles découvertes ainsi que de nouvelles idées et solutions pour ce marché en développement. Au cours de ces trois jours rythmés de plénières, d’ateliers plus confinés, sans oublier les entretiens One to One, nous avons eu l’opportunité d’en apprendre davantage sur les tendances retail et e-commerce à venir.

Après un accueil chaleureux mardi matin, nous nous sommes dirigés vers la salle des plénières, pour assister à la première keynote présentée par Sterling Hawkins. Ce chef d’entreprise et investisseurs américain s’intéresse notamment à l’innovation technologique pour le retail. Sterling Hawkins a grandi dans le supermarché de sa famille. Autrefois, tout était centré sur les clients et la communauté. Avec l’arrivée de Walmart, Amazon et autres géants du secteur, les choses ont changé. En observant la grande surface familiale, Hawkins essaye de déterminer comment les technologies émergentes telles que les robots, les drones, l’intelligence artificielle et autres solutions peuvent transformer la façon de répondre correctement aux besoins des clients.
L’intervention de Sterling Hawkins intitulée « créer le commerce de demain : une expérience utilisateur qui compte dans une ère consumériste et technologique », invite les retailers traditionnels à se dépasser pour proposer une nouvelle expérience utilisateur.

Référencement et « frictionless ».

Suite à cette plénière d’ouverture, l’événement est officiellement lancé, place maintenant aux ateliers experts. Pixalione, agence spécialisée dans le domaine du Search Marketing (SEO, SEA, PLA) depuis plus de 10 ans a présenté quelques un de ses clients comme Decathlon, Gamm Vert, Legrand ou encore Carglass. Pixalione via ces cas concrets a mis en avant ses outils. Chaque cas client représentait une stratégie SEO réfléchie, en rapport avec les besoins de l’entreprise. Pixalione a évoqué l’amélioration de la sémantique, l’importance d’un audit technique en amont, l’utilisation des réseaux sociaux pour accroître l’engagement, et surtout bien utiliser les outils Google comme la Search Console ou Google My Business.

Facebook par la suite explique l’importance du « frictionless ». Joachim Marciano, head of e-commerce chez Facebook France affirme que 20 milliards d’euros sont perdus à cause des frictions en France. Il enchaîne en précisant que près de 48% des consommateurs abandonnent, car le processus d’achat est trop compliqué. Sur scènes, Kuider Akani de chez Yves Rocher, Maxime Schipman de chez FEED, et Florian le Clerc de la Herverie de chez Smartly.io ont appuyé les propos de Joachim Marciano en transmettant leurs expériences. D’après eux, Facebook Marketplace réduit drastiquement les frictions. Les chatbots Messenger qui permettent de donner une réponse rapide aux clients, aident aussi les ecommercants à réduire les frictions. Lors de sa conférence de presse, Facebook présente en exclusivité « Checkout » sur Instagram, qui permet d’acheter directement sur la plateforme.

Retargeting et commerce unifié.

Criteo, une entreprise française de reciblage publicitaire personnalisé a profité du One to One de Monaco pour partager ses expériences dans le domaine. Avec son exemple client, La Redoute, Criteo nous démontre la flexibilité et la puissance de ses services.

Le commerce unifié est sûrement l’une des thématiques les plus évoquées lors de cet événement. Proximis a justement basé son activité sur ce concept. Éric Chemouny, COO de Proximis, décrit lors du One to One de Monaco, le commerce unifié comme une solution globale, dans laquelle le parcours client s’effectue à la fois en ligne, sur une application, depuis un assistant vocal, mais sans oublier le magasin physique. Accompagné de Aurélie Cayla, Responsable Marketing digital et e-commerce chez JouéClub, M. Chemouny démontre au cours de son intervention l’importance d’assurer une vraie promesse au client. En indiquant le prix, la qualité en stock, ou encore le délai de livraison du produit.

Le One to One de Monaco est un événement incontournable pour les acteurs du retail et du e-commerce. Après l’annonce exclusive de la nouvelle fonctionnalité « Checkout » pour Instagram, Google dévoile à son tour son nouveau projet de marketplace : Shopping Actions. Daniel Alegre, President Retail, Shopping et Paiement chez Google, présente ce concept comme un éventuel concurrent à Amazon. Par la suite, Shopping Actions sera agrémenté par Google Assistant. Lors de cette plénière, Google a par la suite réuni trois spécialistes pour discuter de solutions technologiques en vue d’améliorer l’expérience client et accroître le taux de conversion. Waze, qui appartient aussi à Google, apporte son expérience en mobilité aux retailers pour accélérer la préparation des commandes, par exemple avec Carrefour Drive.

Ce One to One de Monaco 2019 a mis en avant de nombreuses solutions numériques en continuant d’évoquer l’importance du magasin physique. C’est pourquoi le commerce unifié est un processus primordial à intégrer dans une stratégie de vente. À la manière d’Amazon le but ultime d’un retailer aujourd’hui, est de limiter au maximum les frictions afin d’accroître son taux de conversions.

Malgré l’évolution constante du retail grâce à des technologies toujours plus poussées, on se rend compte que les facteurs de base comme le SEO, les réseaux sociaux et la publicité, restent toujours d’actualité et indispensables.

Send this to a friend