Google lance Shopping Actions, et concurrence sérieusement Amazon
Retail

Google lance Shopping Actions, et concurrence sérieusement Amazon

Après l'échec de Google Express, la firme de Mountain View profite du One to One de Monaco pour annoncer le lancement de sa marketplace.

Google vient tout juste d’annoncer sa solution pour contrer les géants du ecommerce international comme Amazon mais aussi Cdiscount, puisque la firme de Mountain View a choisi la France pour lancer cette nouveauté, en plus des États-Unis.

Ce matin sur la scène du One to One de Monaco, Daniel Alegre, président retail, shopping et paiement de Google, présentait son nouveau programme, Shopping Actions. Ce projet, jusque là, en était à sa version bêta. Dorénavant, tous les ecommercants de France peuvent y accéder.

Pour accéder à cette nouvelle expérience d’achat, il suffira de vous rendre sur le site dédié : Google Shopping, jusque là utilisé en tant que comparateur de prix. Comme Amazon, l’idée de ce programme est de permettre à un client de rester sur une seule interface pour faire ses achats chez différents vendeurs. C’est ce qu’on appelle plus communément, le commerce unifié. Cette annonce découle du partenariat signé avec Carrefour, il y a près d’un an. Carrefour qui est devenu le premier retailer français à s’allier avec Google.

Par la suite, M. Alegre a affirmé que ce projet sera agrémenté par Google Assistant. Pour l’instant, trop d’obstacles empêchent ces technologies de s’allier. Ce processus n’a rien de différent en comparaison aux autres marketplaces. Néanmoins, à la différence d’Amazon, Google n’assure pas la livraison, c’est les distributeurs eux-mêmes qui devront s’en charger. Concernant le point sensible de l’entreprise, les données personnelles, elles ne seront pas divulguées aux marchands, sauf celles liées à la livraison.

Si Google Shopping a été construit sur les bases de Google Express, ils n’en restent pas moins deux services complètement différents. Ce service a été bâti par Google avec Walmart et Target en mars 2018. Walmart, qui depuis a retiré ses produits de la plateforme.

Send this to a friend