Xiaomi travaille sur une version évoluée du lecteur d'empreinte
Technologie

Xiaomi travaille sur une version évoluée du lecteur d’empreinte

La marque chinoise continue son expansion en s’attaquant à l’un des symboles représentatifs d’Apple

Dans un pays où la biométrie est utilisée en permanence pour surveiller les habitants, les entreprises privées ne suivent pas forcément. Xiaomi vient tout juste de lancer les lecteurs d’empreinte digitale comme moyen de déverrouillage sur ses smartphones. Cependant, le BATX chinois compte bien rattraper son retard. En effet, l’entreprise va proposer de nouvelles fonctionnalités pour exploiter ce système, relate Lin Bin, président de Weibo.

Une surface permettant de déverrouiller ultra rapidement

Avec le nouveau dispositif développé par Xiaomi, l’ensemble de votre écran aura une fonction de lecteur d’empreintes. Par conséquent, vous n’aurez plus à tâtonner dans le noir pour déverrouiller votre téléphone de bon matin. Cette fonction a été rendue possible grâce à la mise en place d’une surface active de 25 par 50 mm. Par ailleurs, selon la vidéo de Lin, une simple pression suffira pour ouvrir le téléphone.

Une idée partagée par ses concurrents chinois

Xiaomi n’a pas le monopole de son idée. Vivo a présenté un téléphone appelé Apex qui avait aussi une plus grande surface de déverrouillage il y’a peu. Oppo a aussi annoncé qu’il lancerait bientôt des téléphones avec une surface de déverrouillage par empreinte 15 fois plus grande. Par conséquent, Xiaomi aura fort à faire pour devenir la référence sur cette technologie.
Par ailleurs, le coréen Samsung travaillerait également sur un projet du même genre, Xiaomi devra donc rapidement présenter son nouveau dispositif s’il ne souhaite pas se faire voler l’attention.

Les fabricants de smartphones essayent par tous les moyens de trouver une fonctionnalité pour se démarquer sur le marché dernièrement. Probablement car l’arrivée prochaine de la 5G et la nécessité d’avoir des téléphones compatibles qui va en découler va sûrement rimer avec renouveau massif des stocks de téléphones. Samsung travaille déjà sur son smartphone pliable tandis que Apple travaillerait sur un iPhone à trois appareils photo. La guerre pour la suprématie risque d’être rude.

Send this to a friend