Science

De la lumière sans électricité, c’est possible grâce à Glowee

La start up française Glowee propose de produire de la lumière et ce sans polluer. C'est par le mécanisme de la bioluminescence, que cette prouesse scientifique pourrait révolutionner notre environnement.

Produire de la lumière sans utiliser d’électricité ou de bougies, voilà ce que la société Glowee vous propose. La bioluminescence, voilà le procédé lumineux par lequel la startup française propose un modèle de bioéconomie. Celui ci devrait permettre à terme de remplacer nos éclairages très énergivores. La startup française créée en 2014, est d’abord née d’un projet étudiant dans le cadre d’un concours en école de design. Aujourd’hui, la petite entreprise se compose d’une dizaine de passionnés avec des compétences diverses. Comme l’ingénierie de l’environnement, la biologie synthétique, ou encore la finance.

Toute cette fine équipe est donc rassemblée autour d’un don naturel: la bioluminescence. Cette lumière biologique, est en fait une production et une émission de lumière dues à l’existence d’organismes vivants. On compte parmi eux les lucioles, les vers luisants et plus de 80% des organismes marins. Tout le talent de Glowee est d’être en capacité de pouvoir améliorer et rendre plus performante la lumière de ces micro-organismes, grâce à la biotechnologie. Selon l’entreprise Glowee, cette source de lumière vivante est cultivable à l’infini, se nourrit de déchets exclusivement organiques et neutralisables, et ne produit que peu de CO2.

Sandra Rey, directrice de l’entreprise, a pour espoir que sa « solution pourra s’appliquer à la signalétique, au mobilier urbain, à l’éclairage des façades, des parcs et jardins ou aux parkings sous-terrains. » Tout en rajoutant pouvoir offrir bientôt, « une alternative pour réduire les 19% d’électricité utilisés dans le monde pour éclairer, qui sont responsables de 5% des émissions de gaz à effet de serre. Ainsi que pour donner accès à la lumière à des lieux et personnes privés d’électricité. »

Et on peut dire que cette découverte et ce projet enthousiasment beaucoup de spécialistes. L’entreprise a ainsi remporté nombre de prix, comme le Grand Prix de l’innovation de la ville de Paris. Elle avait aussi été désignée ambassadrice de la French Tech pour la COP21 qui s’était déroulée à Paris. Il y’a quelques jours, Air France avec son événement « La French Tech décolle », avait d’ailleurs mis à l’honneur l’entreprise prometteuse parmi d’autres startups présentées à l’aéroport Paris-Charles de Gaulle.

Send this to a friend