Sur Facebook, les créateurs de contenu artistique ou professionnel sont encouragés. En effet, la plateforme investit dans un nouveau système de rémunération de cette petite communauté. Fidji Simo et Sibyl Goldman de Facebook résument cette nouvelle expérience en trois éléments : l’engagement des créateurs avec leur communauté, la gestion de leur présence sur Facebook et enfin le développement d’un business sur la plateforme.

Ce système est plus ou moins similaire au concept de la startup californienne, Patreon, utilisée par les internautes pour rémunérer mensuellement des créateurs de contenu. Le principe est simple : l’internaute encourage le créateur avec une somme d’argent. D’ailleurs, la stratégie d’attraction des créateurs de contenu est basée sur ce système de rémunération et ceci pourrait présenter un avantage compétitif pour Facebook par rapport aux autres réseaux sociaux.

Comme sur Patreon, les fans rémunèrent les créateurs pour exprimer leur support. En échange, ils auront accès à du contenu exclusif. Pour aller plus loin, les personnes qui interagissent le plus à travers les commentaires, les partages, les réactions ou les j’aime peuvent avoir un badge spécial.

Les créateurs auront, grâce à ce nouveau système, l’opportunité de mettre en place un portfolio, et de mettre en avant leur travail. Ils seront plus facilement découverts et contactés pour des potentielles collaborations sur des campagnes publicitaires ou des partenariats.

Pour Facebook, cette initiative encouragera les créateurs à développer et partager du nouveau contenu pour alimenter la plateforme. Ce contenu est généralement lié au divertissement et s’éloigne bien des actualités, des contenus politiques qui pourraient contribuer à l’effet de fake news duquel Facebook souhaite se protéger.

Toutes ces nouvelles fonctionnalités seront testées avant d’être déployées.