Violation de brevets : BlackBerry poursuit Facebook en justice
Technologie

Violation de brevets : BlackBerry poursuit Facebook en justice

Après Blu, Avaya et Qualcomm, c'est au tour de Facebook

La firme BlackBerry attaque la compagnie Facebook, mais aussi Instagram et WhatsApp pour cause de violation de brevets.

Si cela fait quelques années que le fabricant de smartphones s’est laissé dépasser par la concurrence, BlackBerry semble encore avoir quelques tours dans son sac en ce qui concerne ses brevets. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que le groupe accuse une compagnie sur la base de cette même raison, à l’exemple de Qualcomm qui avait dû payer la coquette somme de 940 millions de dollars en 2017 et de l’entreprise de téléphonie Avaya un an auparavant. En possession de milliers de brevets, la firme espère maintenant gagner le procès au détriment de Facebook et de ses plateformes Instagram et WhatsApp.

De fait, la société canadienne reproche à Facebook d’exploiter ses brevets concernant l’encodage des messages. La porte-parole de BlackBerry, Sarah McKinney a expliqué : « Nous avons beaucoup de respect pour Facebook et l’importance qu’il accorde aux capacités des messageries électroniques, dont certaines ont été inventées par BlackBerry ». La firme allègue aussi que Facebook et ses plateformes ont copié « l’interface utilisateur, les fonctionnalités et de nombreuses technologies de sécurité innovantes » qui auraient à la base été créent pour BlackBerry.

Au total, sept brevets sont concernés par la plainte, et tous concernent la majorité des systèmes de messageries actuelles, au-delà de Facebook et ses plateformes sociales. Le choix de s’attaquer à une entreprise si importante pourrait laisser entendre que BlackBerry espère bien trouver un accord financier avec Facebook afin de compléter ses bénéfices dus à la commercialisation de ses solutions logicielles.

Source

Send this to a friend