Les autorités new-yorkaises se sont intéressées à une société qui propose de vous ajouter une grande quantité d’abonnés sur Twitter moyennant finance. Ce type de sociétés existe déjà depuis un certain temps. Elles n’ont jamais été inquiétées par la nature de leur activité, mais cela pourrait changer. Une enquête a été ouverte par les autorités pour « usurpation d’identité ».

Les influenceurs web le savent, une communauté importante sur les réseaux sociaux à beaucoup d’avantages. Il est très difficile aujourd’hui de se démarquer sur internet. De plus en plus de personnes produisent du contenu pour créer une communauté. Pour certains influenceurs devenus célèbres comme Enjoy Phoenix (pour ne citer qu’elle), c’est devenu un véritable métier. En effet, ces personnes ont un potentiel très intéressant pour les marques qui souhaitent communiquer auprès d’une audience ciblée.

Pour acquérir une audience, il faut produire un contenu de qualité qui saura plaire et se démarquer, c’est la plus grande difficulté de ce métier. Certains ont cependant trouvé une solution alternative pour faire parler d’eux et obtenir une grande quantité d’abonnées. Des sociétés spécialisées proposent de faire rapidement augmenter votre notoriété, notamment sur Twitter. Une fois que vous avez payé, des centaines de followers viendront vous suivre.

L’entreprise Devumi est aujourd’hui étudiée de près par les autorités. Même s’il n’est pas illégal de simuler ou automatiser un afflux massif de faux amis, il semblerait que certaines méthodes de cette entreprise laissent à désirer. Elle aurait en effet copié les profils de plusieurs personnes réelles, dont certaines viennent de New York. Le procureur Schneiderman s’est exprimé à ce sujet via Twitter : « l’usurpation d’identité et la tromperie sont illégales selon la loi de New York. Nous ouvrons une enquête sur Devumi et sa vente apparente de robots utilisant des identités volées. »

Le gouvernement semble bien déterminé à mettre en lumière les mauvaises pratiques de cette compagnie.

Source.