« La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté, dans les cas déterminés par la Loi. »
— article 11 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen

Quelles limites sont fixées par les médias sociaux ?

Commençons par savoir ce qu’il est permis de dire ou de montrer sur les médias sociaux :
(j’ai choisi 4 grands médias sociaux qui sont propices à des débordements)

FACEBOOK
Facebook veille à respecter la liberté d’expression de chacun en reflétant la diversité de ses utilisateurs, cependant, certains contenus peuvent être signalés et supprimés :

  • Violences et menaces
  • Suicide ou automutilation
  • Intimidation ou harcèlement
  • Discours incitant à la haine
  • Contenu explicite
  • Nudité
  • Identité et confidentialité
  • Propriété intellectuelle
  • Biens réglementés (dans le cadre de transaction commerciale)

TWITTER
Twitter explique que l’exhaustivité des contenus publiés ne permet pas de pouvoir tout contrôler et qu’il ne peut donc être tenu responsable d’un contenu offensant, inexact, inapproprié publié aux yeux de tous.
Cependant, certains contenus sont considérés comme des infractions au règlement :

  • Usurpation de l’identité d’une personne ou d’une marque
  • Utilisation non autorisée d’une marque déposée
  • Informations privées publiées sur Twitter
  • Comportement abusif et menaces violentes
  • Utilisation non autorisée de documents protégés par copyright
  • Vente ou promotion de produits contrefaits
  • Exploitation sexuelle d’enfants
  • Pornographie
  • Spam et abus

TUMBLR
Tumblr soutient la liberté d’expression, mais précise que celle-ci à ses limites, voici donc les contenus/comportements que le réseau social se donne le droit de modérer :

  • Propos malveillants
  • Atteinte aux mineurs
  • Incitation et glorification des conduites auto-agressives
  • Affichage de contenu gore et trash
  • Contenu explicite (NSFW) non signalé
  • Violations des droits d’auteurs et du droit des marques
  • Confusion ou usurpation d’identité
  • Harcèlement
  • Violation de la vie privée
  • Comportements illégaux

YOUTUBE
Youtube commence son règlement avec beaucoup d’humour : “Nous ne vous demandons pas d’être aussi respectueux que vous le seriez avec une nonne, une personne âgée ou un neurologue. […]” et insiste sur la confiance accordée aux internautes et le comportement responsable dont ils doivent faire preuve, néanmoins, Youtube précise aussi que certains contenus ne sont pas les bienvenus :

  • Pornographie
  • Actes répréhensibles (mauvais traitements infligés à des animaux, consommation de drogues ..)
  • Images violentes ou violence gratuite
  • Images choquantes d’accidents, de cadavres, …
  • Respect des droits d’auteur
  • Incitation à la haine
  • Vols, persécutions, menaces, harcèlement, non-respect de la vie privée ou divulgation de données personnelles.

Pourquoi Internet facilite les comportements antisociaux

Cette grande liberté d’expression sans limites que nous avons l’impression de trouver sur les différents médias sociaux existants pousse certains d’entre nous à agir sur Internet tel qu’ils ne l’auraient pas fait dans la réalité.
Selon le psychologue John Suler, il existe plusieurs facteurs pouvant conduire à la désinhibition ligne :

  • L’anonymat d’un pseudonyme (plus ou moins réel)
  • l’invisibilité aux autres
  • Le laps de temps entre l’envoi du message et la réception du feedback
  • Le fait d’être seul devant son clavier
  • L’absence de figure d’autorité en ligne

Les signaux physiques que nous envoyons lors d’une conversation en face à face (ton de la voix, expressions faciales, …) permettent un ajustement social. Sans ces indications, la communication en ligne est source de mauvaises interprétations et facilite les débordements.

De plus, on observe sur les médias sociaux le phénomène de regroupement en communauté. Or, échanger des opinions entre personnes du même avis ne fait pas particulièrement avancer le débat. Au contraire, cela ne fait que cloisonner les avis des uns et des autres, ne laissant apparaître que des confrontations peu constructives la plupart du temps.

Quelques exemples de l’effet de déshinibation en ligne

Tweet de François Hollande pour féliciter le prix Nobel français Jean Tirole. Des internautes interpellent directement le Président de la République de façon provocante :


Commentaires sur une publication de la page Facebook de Paris Match suite au coming out de Tim Cook :

Oualid Ghechir : Être gay ne peut être un cadeau de dieu , c’est une maladie et un disfonctionnement qui doivent tout simplement être traités,. (Si on le veut bien sûr) ,. De là à essayer de rendre le truc “cool” “branché” et super émouvant ,. DÉSOLÉ , ON NE PEUT ÊTRE PLUS FORT QUE LA NATURE

En quoi le CM a un rôle majeur sur les médias sociaux ?

Le community manager a pour mission l’animation d’une communauté, mais il est également le garant d’un échange sain entre ses membres.
Cela ne veut pas dire que les dessacords ou conflits ne peuvent exister au sein d’une même communauté mais que la liberté d’affirmer son opinion doit être respectée et défendue par l’ensemble de la communauté.

Le rôle du community manager est très important car il doit tempérer les débats trop agités et modérer les prises de paroles qui nuisent à un échange constructif et à la liberté d’expression.

La frontière entre une opinion argumentée et une publication abusive peut parfois être très mince. Seul l’humain est aujourd’hui capable de traiter avec précision ces nuances pour prendre la bonne décision et donner tout son sens à la liberté d’expression.

Enfin, qui dit “modération” dit “baisse des commentaires” et donc de l’engagement. Le choix de modérer ou non doit toujours être prioritaire aux objectifs d’engagement car si nous exigeons un respect et une certaine éthique vis à vis des membres de notre communauté, nous nous devons d’être irréprochable et de montrer l’exemple.

Le métier de CM n’est pas encore prêt à être automatisé et robotisé. Les nuances du langage et la responsabilité de la modération font du CM le gardien de la liberté d’expression.

Sources : psychomedia.pc.ca | truecenterpublishing.com
Pour déclarer des contenus abusifs : declarer.org | Internet signalement