Les abonnements avec publicité commencent à se démocratiser petit à petit dans le paysage de la tech. Après Netflix et Disney+, c’est Microsoft qui envisage de proposer une formule moins chère pour son catalogue de jeux vidéo, le Xbox Game Pass. Cette rumeur partagée par le média américain Windows Central est appuyée par le dépôt, par l'entreprise américaine, le 12 décembre, d’un brevet pour repérer le moment où l'interactivité diminue dans un jeu. La période idéale pour diffuser de la publicité.

Vers une potentielle formule du Xbox Game Pass à 3 euros par mois ?

Tout part du forum ResetEra dans lequel un utilisateur présente une grille comparative d’une nouvelle formule d’abonnement pour le Xbox Game Pass. D’après Windows Central, un sondage aurait été envoyé à certaines personnes pour recueillir leur avis sur une offre du service moins chère en échange de coupure publicitaire avant le lancement des jeux. Ce dernier pourrait coûter 2,99 euros par mois, contre 9,99 euros par mois pour la version classique et 12,99 euros par mois pour la version « ultimate ».

Tableau comparatif

Capture d'écran : ResetEra.

Selon le tableau, le catalogue du Xbox Game Pass pourrait être un peu moins fourni et les jeux développés par les studios de Microsoft ne seraient disponibles que six mois après leur lancement. Une ligne laisse toutefois planer un doute quant à la véracité de cette rumeur. Il est indiqué qu’avec l’abonnement à publicité, il serait possible de jouer en ligne, alors que Microsoft propose actuellement le Xbox Live Gold, un service à 6,99 euros par mois pour accéder aux fonctionnalités demandant un accès à Internet.

Le nouveau brevet de Microsoft

En attendant une potentielle confirmation de l’entreprise basée à Redmond, le média Gamesual a découvert un brevet déposé par Microsoft intitulé « Fourniture de contenu personnalisé pour expérience non intrusive de jeu en ligne ». Ce dernier présente un système qui détecterait les moments de baisse d’activité et permettrait de diffuser des publicités dans des jeux utilisant la technologie de cloud gaming ou connectés à Internet. Le contenu publicitaire serait propre à chaque joueur.

Schéma d'affichage publicitaire

Schéma : Microsoft.

Schéma d'affichage publicitaire

Schéma : Microsoft.

Les schémas montrent de la publicité affichée sur les barrières derrière les cages lors d’un match de football ou encore sur des panneaux publicitaires le long de la route d’un jeu de course. Si Microsoft assure qu’il s’agit d’une technologie non intrusive, les développeurs pourraient quand même être appelés à garantir un nombre minimum d’encart dédié à l’affichage de publicités dans leurs jeux.

Pour Microsoft, l’arrivée d’un nouvel abonnement et d’une nouvelle manière d’inclure de la publicité dans ses services peut être salutaire. Alors que le géant de la technologie dévoilait, fin octobre, sa plus faible croissance depuis mars 2017, les ventes de Xbox progressaient de 13 %. Autant de nombreux clients dans l’écosystème Microsoft que d’acheteurs potentiels du Xbox Game Pass.