Le 12 octobre s'est tenu le Microsoft Surface Event 2022, un événement au cours duquel Microsoft dévoile de nouveaux produits. En plus de la Surface Pro 9, le géant de la tech a présenté Microsoft Designer et Image Creator, deux nouveaux outils reposant sur la technologie d’intelligence artificielle (IA) de génération d’images d’OpenAI. Ces derniers seront disponibles au sein de la suite Microsoft Office devenue Microsoft 365, Edge et Bing.

Des outils pour faciliter la création d’images

Microsoft veut surfer sur la vague des IA permettant de créer des images ou des vidéos. En ce sens, Microsoft Designer est propulsé par DALL-E 2, développée par OpenAI, est capable de générer une image sur les logiciels de la suite Microsoft 365 à l’aide de quelques mots-clés. Pour le moment, l’outil est en phase de test, mais il est possible de demander un accès gratuit à la bêta pour l’essayer. Liat Ben-Zur, vice-président de Microsoft, a écrit dans un communiqué que « nous invitons les curieux à l’utiliser, à nous faire leurs retours et à nous aider à l’améliorer ».

GIF de Microsoft Designer

Présentation de Microsoft Designer. GIF : Microsoft.

En plus de faire son arrivée au sein des applications de l’entreprise basée à Redmond aux États-Unis, Designer sera disponible sur le web. Image Creator, sa version alternative pensée pour Internet, sera disponible sur le navigateur Edge et le moteur de recherche Bing. Cette fonctionnalité sera d’abord réservée à certaines zones géographiques avant d’être étendue au monde entier dans le futur.

GIF de Image Creator

Présentation de Image Creator. GIF : Microsoft.

Le partenariat entre Microsoft et OpenAI pour l’utilisation de DALL-E 2 dans Designer et Image Creator n’est pas un hasard. En 2019, la société fondée par Bill Gates investissait 1 milliard de dollars dans le spécialiste de l'IA. Un an plus tard, un accord a été signé pour l’exclusivité de GPT-3, un modèle de traitement de langage naturel.

Microsoft rejoint le train de l’IA de génération

Depuis le début de l’année, l’utilisation de l’IA pour produire des images ne cesse de gagner en popularité. Entre DALL-E d’OpenAI, Midjourney ou encore Make-A-Video de Meta, chaque entreprise du secteur souhaite ajouter sa pierre à l’édifice.

Cependant, alors que ces technologies se développent, des questions éthiques commencent à apparaître. De nombreuses personnes s’interrogent sur l’utilisation de l’intelligence artificielle à des fins de désinformation ou de propagande.

Liat Ben-Zur, se voulant rassurant, a précisé que « OpenAI a supprimé les contenus sexuels et violents explicites de l’ensemble des données utilisé pour entraîner le modèle. Nous avons également déployé des filtres pour limiter la génération d’images qui enfreignent la politique de contenu ».